Dragon Quest La quête de Dai

Les héros principaux :

Dai

Dai personnage

Dai est héros typique du shônen, un véritable génie du maniement de l’épée, et il acquiert des techniques prodigieuses mettant en échec les armées du mal. Sa principal caractéristique est sa pureté, et ne se soucie guère du nombre de héros tant que le travail est effectué. Dai est un chevalier du Dragon, un guerrier crée par le dieu des Dragons, le dieu des hommes et des démons. Il combine alors les points forts de ces trois races.

Lucide sur les êtres humains, il sait qu’il y a un problème comme le lui font rappeler quelques uns des personnages qu’il croisera Hyunckel, Matoriv, Kill-Vearn, Baran et Vearn. Malgré tout, le personnage restera le protecteur de la terre en raison des amis qu’il défend, et Dai véhicule une image qui fait justement changer les humains dans leur meilleur jour, ce que rappel très brièvement Pop lorsqu’il est acculé par le terrible Baran. La maturité de Dai viendra à son apogée lors de sa discussion avec l’empereur Vearn, qui ne fait guère de discrimination aux humains tant que l’individu est fort. Le dernier chapitre brutal du manga, découle sans doute de cette discussion.

A l’exception de Pop, Dai à ce pouvoir de faire évoluer les personnes qui l’entourent et pas forcement que du coté de ces amis mais aussi dans ses antagonistes. ainsi Haddlar pour vaincre son ennemi juré sera doté d’un noble esprit chevaleresque ce qui ira à l’encontre de son ancien titre.

La relation qu’il entretien avec Leona est touchante. La princesse a beaucoup d’influences sur lui et fera grandement mûrir Dai.

Pop :

Pop

Pop est le magicien du groupe, il pourrait au premier abord faire penser à Kira de Dragon Quest Emblem of Roto sur son coté « faire valoir » mais il devient très vite un élément déterminent du groupe. Pop entreprend de s’améliorer pour protéger Dai et Maam, ses compagnons d’armes.

D’abord pointé du doigt sur sa couardise, la scène ou il fuit Crocodine est assez symptomatique. Avan voit en lui un enfant gâté mais qui semble t-il à du potentiel puisqu’il maitrise d’emblée Merazoma, la magie la plus puissante de l’élément du feu. Il se montre tout de même assez fanfaron et beau parleur.

C’est finalement Maam qui le fait revenir sur le droit chemin en le giflant, lui faisant comprendre ses responsabilités qu’en tant que disciples d’Avan. Dès la fin du tome 4, Pop fera de son mieux pour faire venir en aide à ses amis. L’entrainement de Matoriv lui sera très bénéfique. Il gardera néanmoins un certain coté impulsif dans ses décisions, raccourcissant même son espérance de vie à cause de magies interdites tels que Finger Flams Bombs. Il faudra attendre la toute dernière bataille finale pour voir découler quelques symptômes auparavant découverts chez Matoriv.

Pop représentera le « courage » dans l’élément du groupe, et son potentiel s’éveillera réellement lorsqu’il dira à voix haute qu’il est éperdument amoureux de Maam, se refusant de lui dire car il avait ni plus ni moins peur de se faire rembarrer.

Contrairement à Dai qui fait procurer une certaine admiration aussi bien dans les alliés que chez les ennemis, Pop marche en deux temps. Il y a d’abord les ennemis qui ne prennent absolument pas au sérieux tel que Crocodine au début, pour finir ému par son abnégation et son courage.

Quelques autres exemples :

Myst-Vearn choisira de nier longtemps sa véritable valeur avant de lui discerner quelques éloges. Baran lui se méfiera de lui lors de sa deuxième rencontre.

Kill-Vearn quant à lui sera finalement le seul à comprendre immédiatement que le magicien progresse bien plus que Dai, et qu’il doit être éliminé en premier. Pour finir, Vearn, voyant devant lui un magicien qui peine à contrer son Merami le respectera aussi bien sur le plan moral que sur ses habilités beaucoup plus élevés qu’il n’y paraissait.

Larhalt quant à lui prendra Pop à la légère tant la menace qu’il a devant lui est très puissante (Myst-Vearn) et s’efforcera de comprendre que Pop est un atout décisif pour eux. Et une fois le combat avec Vearn mené, Larhalt sera particulièrement sensible à la dévotion de Pop envers Dai.

Au final, le magicien est tellement bon dans ses démarches qu’il nous fait oublier que maître Matoriv est en retrait, contrairement à Avan et maître Brokeena.

Maam :

Maam

Maam (ou Fuam pour les fans de l’édition J’ai Lu) est une guerrière talentueuse. Contrairement à Pop et Dai, elle a suivie l’entrainement d’Avan beaucoup plus longtemps, c’est donc une prêtresse-guerrière confirmée qui apparait devant les héros dès le début de l’histoire.

Très caractérielle et assez susceptible, elle prendra en grippe Pop au premier abord, avant le dénouement du combat face à Crocodine. Elle est avant tout équipée d’un pistolet magique équipée de différentes incantations.

Elle a un rôle très important lors des confrontations avec Crocodine et Hyunckel, mais sera malheureusement dépassée par le savoir-faire de Leona en magie, ce qui se traduira par un changement de classe : Butoka ! Bien qu’affrontant des ennemis de plus en plus puissants tels que Zamza, Sigma, Block ou encore Albinass, son rôle diminuera au sein du groupe vers la fin du manga.

En effet, lors de la dernière bataille, si sa prestation avec Albinass est bien réelle, Riku Sanjo ne parviendra pas à l’utiliser. Le principal problème étant que des personnages tels que Hym ou Larhalt dépassent allégrement la Butoka. Malgré tout, grâce à une pirouette scénaristique, elle reviendra au premier plan sur le champ de bataille une toute dernière fois.

Et paradoxalement, c’est elle qui deviendra le faire-valoir de Pop, chez qui il puise tant d’énergie à revendre, notamment face à Myst-Vearn encore une fois. Il est amusant de constater que bien que très agile, et disposant d’une force de poing très importante, elle n’atteindra cependant pas Sigma et le bouclier de Shähr.

Très amoureuse au début de Hyunckel et blessant (involontairement) Pop de cela, elle sera surprise de l’étonnante déclaration d’amour de Pop. Hyunckel quant à lui ne pourra se résoudre à répondre aux sentiments de Maam.

Notons que Kishimoto s’inspirera beaucoup de ce personnage pour l’élaboration de Sakura. Cette femme Ninja maitrise les techniques de soins, son cœur balance entre deux hommes, et possèdent une puissance destructrice avec ses poings, en plus d’avoir la même couleur de cheveux.

 

Hyunckel :

Hyunckel épée

Le guerrier solitaire du groupe et qui soigne ses entrées, c’est lui ! D’abord adversaire des héros et ce de la plus belle manière qu’il soit. En effet Hyunckel crée une situation inattendue en révélant son passé allant au-delà des vilains manichéens et impitoyables comme Saboera. La résolution de son passé est pleine de surprises bien que classiques.

Guerrier qui voue une grande amitié envers, Maam et Crocodine, deux personnages l’ayant fait évoluer du bon coté. Malgré des gestes touchants envers Maam, il ne pourra répondre à ses sentiments, ni à eux de Eimi, l’une des sages de Leona.

Dès sa première apparition, Hyunckel surclasse Dai à l’épée. S’ajoute à cela qu’il dispose d’une armure maléfique le protégeant des sorts magiques. Et je ne parle pas de la classe de cette armure (cela mériterait presque une Myth Cloth unique pour ce manga). Se révélant être le premier disciple d’Avan, il surpasse rapidement ses pairs lors de l’affrontement. De plus, le guerrier rebelle a mis au point une technique dévastatrice : Bloody Scraid ! Sa puissance de frappe deviendra un bel aout !

Vaincu avec les honneurs par un Dai poussé à l’extrême, il deviendra un allié de premier choix. Très vite, Hyunckel acquiert un rôle très déterminant au fil des batailles, formant par la même occasion Dai sur la véritable nature du « Avan Slash » ! Avant cela il parvient avec succès à venger la mort de son père en tuant le véritable coupable : Haddlar ! Une vie partout, vengeance réussite, car bien que ressuscité immédiatement par Myst-Vearn et Vearn, il n’y aura plus jamais d’altercation entre les deux personnages !

Malgré la relative classe d’armure à l’épée maléfique, celle-ci posait un problème en tant que héros, car beaucoup trop couverte, et de plus il manipulait une armée déjà utilisée par le propre héros. Les auteurs n’ont pas eu d’autres choix que de le faire opposer à Larhalt un subalterne de Baran, sans doute un des plus beaux combats du manga, rappelant presque Saint Seiya sur bien des aspects.

Hyunckel vs Larhalt

Au final, le héros s’empare d’une nouvelle armure beaucoup plus légère, qui ne dissimule cette fois ci pas son visage, et d’une lance ! Permettant a ce personnage de ne plus être comparé à Dai. Il est tout de même regrettable ce changement quant on sait que le personnage se vantait au début de l’histoire d’être invincible à l’épée, et que le voilà en train de manipuler une nouvelle arme qu’il ne connait pas encore bien. Lon Berk confirmera cela puisqu’ils sont visiblement du même niveau.

Par la suite, Hyunckel se battre contre de gros morceaux à commencé par Myst-Vearn qui prend un malin plaisir à lui infliger une sévère correction. A contrario, il ne cesse d’humilier à répétition le pauvre Hym.

En dépit d’une défaite totale face à l’empereur, en choisissant de se servir exclusivement de l’énergie de la lumière, il assimile de nouveaux pouvoirs, rendant son corps plus solide que n’importe quelle matière et parvient même à humilier à son tour le grand chambellan et ancien maître Myst-Vearn.

Pourtant complet, devenant un guerrier redouté qui aurait posé du fil à retordre face aux proches de Vearn, le scénario mettra le personnage sur la touche non sans mal. Il vaincra avec brio son plus terrible rival qui est revenu de la mort : Hym ! Mais au-delà de cet exploit, Hyunckel mettra en déroute une nouvelle armée d’échiquier en orichalque mais qui fait pale figure par rapport à celle d’Hadlar. Contre toute attente, Hyunckel le guerrier mourra, et deviendra spectateur des prochains combats intenses. Riku Sanjô parvient néanmoins à terminer d’une manière différente à ce qu’on aurait pu imaginer son lien avec Myst-Vearn, révélant par la même occasion 30 tomes plus tard pourquoi ce dernier l’avait sauvé.

 

Leona :

Leona au début et fin du manga

Princesse de Papnic(pour une fois je préfère le nom d’AB sur l’adaptation animé : Papunika), elle est l’une des premières à s’approcher de Dai dans l’intrigue. Princesse très exubérante et franche, ce qui compliquera parfois les situations. Elle est doté d’un fort caractère, beaucoup que celui de Maam, et fait preuve d’une autorisé exemplaire envers ses hommes.

Capturée par le fourbe Flazzard, elle devient une princesse à sauver au premier temps, l’histoire va vite faire évoluer le personnage en ôtant ce cliché. Elle est d’une aide cruciale à l’équipe lorsqu’ils font face à Baran, notamment en soignant le courageux Crocodine qui tente par tous les moyens de stopper la colère d’un père.

De part son rang, elle permet une réunion au sommet pour établir une alliance avec les autres royaumes (ou de ce qu’il en reste). Elle mène avec brio la réconciliation et met un plan efficace pour attaquer Vearn et ses troupes.

Son rôle deviendra beaucoup plus important, puisque Riku Sanjo retire Crocodine du groupe principal pour y mettre Leona désormais disciple d’Avan présumé par la princesse Flora. Elle obtient un sort puissant permettant d’entrer dans l’immense forteresse de Vearn (Vearn Palace). Avan voit en elle une princesse très douée et lui donnera ses instructions pour mener à bien la bataille.

Sur l’avant dernière partie du manga, Riku Sanjo parvient à mettre au coté de Dai, Pop et Leona, ses deux plus anciens camarades, ils sont alors témoins de la volonté de l’homme à contre carrer Vearn. A noter que Leona est une des rares à blesser Vearn bien que cela soit par surprise.

Crocodine :

Crocodine

Guerrier violent doté d’une hache mi homme mi Crocodile. Premier adversaire attitré sur Dai, bien que son physique lui donne l’impression d’être un bourrin, il porte en lui un sens de l’honneur admirable. Sa force physique reste un bel atout pour l’équipe. Parmi l’équipe, il est le premier à faire des compliments ouvertement à Pop, prouvant que Dai n’est pas le seul ouvrir le cœur de ses adversaires. Une grande amitié naitra entre eux deux.

Il est très vite surpris par les aptitudes de Dai, et il est vaincu par les 3 héros (ainsi que par le soleil). Crocodine commet une grave erreur en s’alliant avec Saobera, le cardinal des sorciers qui lui prodigue une tactique lâche pour l’emporter. C’est ainsi que nait une rancune particulièrement tenace sur ces deux personnages.

Une fois vaincu non sans difficulté, Crocodine vient prêter main forte à Dai, totalement influencé par la bonté du personnage et de ses valeurs, il parviendra à faire douter Hyunckel et Baran. Hyunckel portera une dette envers lui, quant à Baran, bien que supérieur à lui ne parviendra toutefois pas à faire vaciller son ancien « ami » lors du second duel.

Crocodine est en effet très mis en avant pendant de nombreux tomes (tome 2 à 23), et il obtient également une arme du forgeron légendaire Lon Berk. Malgré tout, dès la mort de Block qui s’apparentait comme être son rival, son rôle devient moins important et il est effacé par Hym et Larhalt. Il interagit sur le secret de Myst-Vearn, mais est très vite remise à sa place devant la nouvelle puissance du grand chambellan.

Et lorsque Vearn utilise les Iris, Crocodine est naturellement hors concours, en raison de son niveau qui n’inquiète guère l’empereur. Un traitement quelque peu injuste sur l’un des premiers défenseurs de la justice.

Avan :

Avan

L’ancien héros légendaire qui a permis au monde de se débarrasser d’Haddlar en raison de l’absence de Baran à ce moment là de l’histoire. Un homme drôle, imprévisible, intelligent et sans doute un génie dans ses créations.

Avan est certainement un des personnages les plus charismatiques du manga, les personnages qui ont rencontrés Avan ont tous véhiculé une forte image de lui, même pour Hyunckel qui masquait son adoration envers lui.

Ce personnage permet à Dai de subir un entrainement à la fois sévère mais rigoureux, lui permettant de faire un bond énorme dans ses combats. Pour les besoins de l’histoire, Avan disparait très vite. Riku Sanjo révèle dans son édito avoir reçu beaucoup de lettres de fans mécontents, tant le personnage avait ému le lectorat de l’époque. Il est cruellement tué par Haddlar devenu beaucoup plus puissant que lui, toutefois Avan se sacrifie avec les honneurs via Meganté, un sort religieux transformant son énergie vitale en un sort très puissant (bien connu par les joueurs de DQ).

Avan01

Bien que présumé mort pendant la grande partie du manga, le charisme du personnage nourrira l’espoir des héros de changer le monde.

Sans trop savoir s’il s’agit d’une demande de l’éditeur de la Shueisha, mais Avan reviendra dans l’intrigue, dans un moment ou il n’était pas demandé. Avan n’a jamais été tué, grâce à un trésor remis par la princesse Flora.

De part sa ruse et sa puissance bien amoindri par rapport aux autres menaces, il deviendra l’adversaire tout désigné de Kill-Vearn, lui aussi plutôt discret sur sa force si on le compare à Myst, mais qui fait preuve lui aussi d’une grande intelligence pour malmener de loin ses victimes. Ce combat aura le mérite d’être explosif et riches en rebondissements. Malgré tout, Avan s’en tire avec quelques révélations un peu tiré par les cheveux. Même si Vearn ne l’emprisonne pas immédiatement, il est vite mis hors d’état nuire, ce court affrontement permis à l’empereur de complimenter en personne le valeureux héros qui lui aurait posé problème en raison de son intelligence qu’il ne faut en aucun cas négliger.

Bien qu’éjecter rapidement de l’arène, il croit plus que tout aux talents de Pop, rajoutant également que Pop a été au coté de Dai pendant toute l’aventure, ce qui n’est pas faux.

Notons que l’adaptation de la série animé aurait peut être posé problème car Avan et Kill-Vearn sont doublés par Hideyuki Tanaka (Aiolia dans Saint Seiya entre autre).

Gomé :

Gomé

Slime doré mystérieux, Gome a passé toute sa vie au coté de Dai, il est son premier ami. Bien que ne parlant qu’avec des « Piiiii », il est en quelque sorte la mascotte mignonne de la bande. Pourtant ses interactions dans les combats ne sont pas anodines et pleins de mystères. Qui est vraiment Gomé, et comment se fait-il qu’il réalise indirectement les souhaits des personnes proches de lui ?

Le seul véritable protagoniste à s’y intéresser est Fenbren, le chasseur impitoyable de la garde d’Haddlar. Ce rôle rappellerait presque le sort de ce pauvre Raditz vis-à-vis de Son Gohan dans Dragon Ball. Il est difficile de parler de Gomé sachant que les auteurs prennent un malin plaisir à l’effacer pour mieux de le réintroduire tout à la fin du récit.

Quoi qu’on en dise, le sort de Gomé aura été déterminent sur la bataille finale, puisqu’il permet de créer le dysfonctionnement du plan de Vean. Un rôle démesuré pour ce si petit Slime à première vue inoffensive. Ses origines sont brumeuses mais largement cohérent avec les brides d’informations témoignées.

2 Comments

  1. je suis aussi un fan de kill-vearn !! je me demandais si on peut considérer le moment pendant lequel le dieu de la mort brûle comme le moment le plus proche de la défaite ou destruction totale de la marionnette!
    En effet, piroro dira plus tard que les sort de glace ne marche pas sur le robot alors que ce dernier utilisait ce sort pour sauver « kill-vearn »!
    Car rétrospectivement, je pense que c’est la seule fois ou le robot aurais put être détruit!
    qu’en penses-tu.?

    • Avec un pseudo comme ça, pour sûr que tu aimes Kill-Vearn J
      Effectivement, lorsque Avan éteint le corps enflammé du robot, ça aurait pu poser problème pour Piroro, à terme le noyau du mal aurait pu exploser. Il s’agit probablement du moment où il a été le plus destabilisé. J’imagine que le sort d’Avan a pu éteindre les flammes de l’extérieur du corps de Kill-Vearn guérissant en conséquence l’anomalie dû à son sang.

      Très beau passage en tout cas, même si les explications d’Avan sur sa résurrections sont vaseuses (le coup du gang vide bordel). En revanche, rien à dire sur le combat du tome 32, j’adore comment Kill domimne son adversaire via ses lames invisibles, c’est diabolique :p

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Please copy the string GOTkKG to the field below: