Dragon Quest La quête de Dai

Mes passages favoris

Et pour terminer, voici mes passages favoris dans ce manga, ces passages à m’avoir le plus marqué, surtout que mes tomes étaient en japonais, et donc difficilement compréhensible pour moi :

La dernière page du tome 34 :

PF01

Cette page provoque une tromperie envers les lecteurs. En effet Vearn avait déjà emprisonné Leona dans une de ses sphères. Le troisième oeil de Vearn recommence ce procédé à la fin du tome en pointant Avan, Hyunckel, Pop et Maam. Et montrant sur dernière case 4 sphères. A ce moment là, on est tenté de croire que Pop et Avan sont dans ces sphères eux aussi. Une très bon suspense doublé d’une tromperie perfide des auteurs.

Larhalt vs Hyunckel :

PF02

Le combat que mène Hyunckel sort vraiment de l’ordinaire. Son opposant est d’une rapidité surhumaine (image rémanente sur l’image) et la fameuse armure à l’épée maléfique tombe sous les coups, digne des meilleurs épisodes de Saint Seiya. Tous les codes du Shônens sont savoureusement employés pour permettre au héros de reprense sa revanche. Un combat épic et peut être le meilleur du disciple d’Avan.

Kill-Vearn vs Pop :

PF03

Kill-Vearn a toujours été un de mes vilains favoris dans ce manga, j’attendais avec une certaine impatiente de le voir à l’oeuvre. Bien qu’il soit guère impressionné (voir décevant) face à son mini combat contre Dai, sa prestation face à Pop est intéressante, il prend un malin plaisir à piéger sa proie à l’aide de sa Faux.

Haddlar vs Baran :

Haddlar vs Baran

Un combat qui aurait pu rester dans les débats de fans sur les forums et pourtant non … Archimère vs Draconien, les auteurs répondent à cette question. Baran est tout simplement impressionnant en protégeant son fils. J’étais même très étonné de voir Haddlar se voir infliger une telle correction. Son étonnement fut partagé en ce qui me concerne.

Le véritable corps de Myst-Vearn

Scènes favorites01Myst-Vearn peut se vanter d’avoir eu l’un des plus grands mystères du manga. Cette scène du tome 22 est tout bonnement génial, car nous savions que le grand chambellan était très puissant, et qu’effectivement il dissimulait un visage humain. Mais lorsqu’on nous révèle son jeune visage, c’est très surprenant. Son physiquement le personnage est très beau et en étonne Haddlar et Baran. Qui aurait pu penser que l’éminence grise cachait un tel corps ? Les auteurs seront suffisamment malin pour ne pas faire apparaitre les oreilles (pointues) de Myst, permettant d’établir la question sur la race du personnage. Bien joué !

La mort de Block

PF04

Même surprise qu’avec Myst-Vearn, les apparences sont trompeuses concernant certains personnages. Block qui avait déjà protégé ses compagnons lors de l’explosion des terres mortes se sacrifie devant tout le monde. Vearn ne comprenant guère lui même pourquoi son coup à échappé de justesse à Haddlar. Une mort émouvante pour ce très sympathique personnage. Sincèrement, sa mort est beaucoup plus « pertinente » ainsi que par un disciple d’Avan.

Le retour de Hym et le début des ennuis pour Hyunckel

PF06

Hym n’était pas mort et rend les coups à Hyunckel au centuple, quel effet jubilatoire pour ce personnage qui jusqu’à présent était humilié par le guerrier à la lance. Cette fois ci Hyunckel n’use plus de paroles insultantes et se rend à l’évidence que cette fois-ci, il risque sa vie. Un très beau combat !

Le visage de Kill-Vearn

Kill Vearn

Encore une fausse piste des auteurs. Dans le tome 29, Kill semble se chercher un visage, faisant apparaitre sa bouche et des traits humains. Avec une telle indication, il était impensable de voir périr le personnage sans nous donner la résolution de cette énigme.

La nouvelle défaite d’Avan

PF07

Le combat entre Avan et Kill-Vearn tient diablement ses promesses. Une nouvelle fois clairvoyant, Avan se rend compte que la mort ne peut triompher sans avoir recours à ses pièges, et c’est bien ce qu’il avait en tête. La défaite de l’ancien héros semble total, et on y croirait presque ! Les éléments de réponses sur le retour d’Avan sont par contre très décevantes.

La désobéissance de Myst-Vearn

PF08

Myst-Vearn ne pas parvenant pas à joindre Vearn est contraint d’utiliser son véritable pouvoir. Une fin excellente sur ce tome 32, puisqu’il paraissait inconcevable de voir périr Vearn en premier et ce avant ses subalternes. Au lieu de ça, Dai porte un coup fatal à l’empereur, Kill-Vearn exécute sa vengeance (morbide) et Myst-Vearn dans un piteux état fait sortir de l’ombre son corps que nous devinons surpuissant.

La fusion des deux corps

PF09

Nous voilà rassuré, le véritable ennemi du manga, n’était pas ce Vearn diminué en raison de son âge. Sa véritable apparence était en réalité celle que camouflait Myst-Vearn, Souvenez vous de votre déception lors de la lecture du tome 17, voyant le dieu du mal sous le corps d’un vieillard.

La technique ultime de Vearn

PF010

La technique ultime de Vearn née sur un principe classique des RPG comme déjà dit précédemment. La garde de l’empereur est jubilatoire puisqu’elle permet à Dai d’être totalement maîtrisé en une fraction de seconde. Il semble alors bien difficile de trouver une solution pourtant elle apparait clairement chez Dai mais n’a à ce moment là pas les moyens pour contre-attaquer.

L’assaut final de Dai et Pop

PF011

Quoi de plus beau que de voir les deux héros unir leur force pour trouver la faille de l’empereur. Le binôme n’a jamais été aussi efficace. Pop ayant partagé toute son aventure avec Dai devine aisément ses pensées et vice versa. Cette confiance absolu envers Pop conduira Dai à une victoire certaine pour ce round là.

La motivation de Pop

PF012

Alors que Dai a perdu tout espoir de l’emporter à cause des nombreux coeurs des ténèbres voués à exploser dans quelques minutes. Pop quant à lui rappel à Vearn que bien que les êtres humains aient une durée de vie plus courte que la sienne, chacun d’eux doit vivre une existence le plus intensément possible. Des paroles qui redonnent courage à Dai.

La mort de Gomé

PF013

La mort de Gomé est à la fois cohérente (à partir du moment ou il est révélé qu’il peut accomplir n’importe quel souhait) et injuste pour ce compagnon si touchant. Vearn connaissant ses origines exécute le Slime qui s’annonce menaçant envers sa magie. Les paroles de Gomé envers Dai sont touchantes et on partage la peine du héros.

La transformation de Dai

PF014

La transformation de Dai à des mauvais airs de Super Saiyajin dans Dragon Ball. Il faut bien le reconnaitre qu’un personnage profondément gentil qui se transforme pour devenir un être très agressif et puissant, cela fait immanquablement songer à Son Gokû. Mais pourtant cette situation pouvait être attendu à partir du moment où Baran avait effectué cette transformation. Pourtant le manga nous prévenait qu’il n’était pas possible pour Dai de faire la même chose à cause du sang de Soala. Mais l’emblème du double Dragon permettait de contourner cette règle. Arrive alors un Dai plus puissant qu’à l’accoutumé et fait preuve d’une violence inouïe à l’égard de Vearn.

La défaite de Vearn

PF015

Magnifique fin du combat, les deux protagonistes lancent leur meilleure arme sur ce duel … Et ironiquement, Vearn est gêné par ce qu’il convoite le plus : Le Soleil ! Dai parvient enfin à récupérer son épée pour décocher avec une certaine classe le coup ultime. Un dernier round qui a su ne pas s’éterniser comme sur d’autres shônens. Une fin à la hauteur du manga.

La véritable identité de Kill-Vearn

PF016

Je n’y croyais plus ! Je ne pensais en effet pas revoir Kill-Vearn et pourtant les auteurs l’ont fait révélant enfin ses véritables origines et le secret de son immortalité. Une scène brillante qui résous avec succès toutes les énigmes de ce personnage.

2 Comments

  1. je suis aussi un fan de kill-vearn !! je me demandais si on peut considérer le moment pendant lequel le dieu de la mort brûle comme le moment le plus proche de la défaite ou destruction totale de la marionnette!
    En effet, piroro dira plus tard que les sort de glace ne marche pas sur le robot alors que ce dernier utilisait ce sort pour sauver « kill-vearn »!
    Car rétrospectivement, je pense que c’est la seule fois ou le robot aurais put être détruit!
    qu’en penses-tu.?

    • Avec un pseudo comme ça, pour sûr que tu aimes Kill-Vearn J
      Effectivement, lorsque Avan éteint le corps enflammé du robot, ça aurait pu poser problème pour Piroro, à terme le noyau du mal aurait pu exploser. Il s’agit probablement du moment où il a été le plus destabilisé. J’imagine que le sort d’Avan a pu éteindre les flammes de l’extérieur du corps de Kill-Vearn guérissant en conséquence l’anomalie dû à son sang.

      Très beau passage en tout cas, même si les explications d’Avan sur sa résurrections sont vaseuses (le coup du gang vide bordel). En revanche, rien à dire sur le combat du tome 32, j’adore comment Kill domimne son adversaire via ses lames invisibles, c’est diabolique :p

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Please copy the string oS1Meq to the field below: