Saint Seiya en Blu Ray

Saint Seiya en Blu Ray, en voilà un rêve qui se termine aujourd’hui ! La série d’origine Saint Seiya est enfin disponible au Japon dans son intégralité, de très beaux objets de collections. Un rêve inespéré car les DVD de la Toei de l’époque (et par extension ceux d’AB) étaient relativement médiocres, la qualité d’image laissait grandement à désirer, excepté (étrangement) l’édition américaine.

En 2010 sortait les films d’animations Saint Seiya (dont le Tenkai Hen, le film maudit), plusieurs fans se demandaient si la série suivrait. La qualité de l’image est impeccable, fini le grains (voir cette tempête de neige) sur les anciens DVD. L’image est très propre, et met même en avant tous les défauts de dessins de l’époque. C’est valable pour les personnages se trouvant en second plan. Même le film Asgard pourtant jugé sans faille fait parfois la gueule au début du film.

Notons que les 4 films sont ressortis en Blu Ray dernièrement, probablement grâce à la sortie du film Saint Seiya Legend Santuary, mais le Tenkai Hen lui n’était pas réédité, faites vous votre propre conclusion.

Box Saint Seiya II

Episode 56 à 114 (7 épisodes par Blu Ray)

Le second coffret

J’attendais avec grande impatiente la sortie du second coffret (sortie avant hier) car il regroupe absolument TOUT MES EPISODES FAVORIS (à l’exception de l’épisode 46 : Camus vs Hyoga). Je ne vous ferais pas un listing complet de ce que j’aime dans le sanctuaire, Asgard et Poseidon mais on va dire que revoir l’épisode 57 (Shaka vs Ikki) sous une qualité HD, c’est quand même bluffant ! J’ai grandement hâte de revoir la saga Poseidon sous cette qualité ! L’image est par défaut en 4/3. La Toei nous surprend dans cette remasterisation, sachant que c’est un domaine ou ils sont très très moyen contrairement au studio TMS.

IMG_6351
Les coffrets Blu Ray regroupés

 

L’image est très similaphotoire au premier, il n’y a pas de surprises là dessus. Cela met une nouvelle fois l’accent sur les très beaux paysages de la série, je ne serai jamais avare pour le faire remarquer. Et quand il s’agit des dessins d’époques qui déjà bénéficiaient d’un soin extrême, c’est juste prodigieux à l’écran. La qualité du son qui était le gros problème de l’édition DVD est impeccable de quoi profiter des inlassables musiques de Seiji Yokoyama et de la dream team concernant les Seiyûs.

Seul bémol, les personnages en train de marcher, je vous assure qu’en HD, avec la netteté d’image, tous les défauts sont mis en relief. Assez déroutant !

Les chapitrages sont les mêmes, mais contrairement au premier box, nous n’avons pas le droit à un disc bonus. Le premier permettait de revoir sous une espèce d’encyclopédie virtuelle des modèles sheets, des illustrations de l’époque issues des arts books notamment (Jump Gold etc). La surprise viendra peut être du livret …

J’aimerai beaucoup vous faire de belles captures d’écrans pour accentuer mes propos, mais mon lecteur Blu Ray sur PC est mort hélas. Et les photos d’une télévision ne reflètent en rien la qualité du produit hélas. Désolé !

miam siegfried

Le Livret

Le livret contient des anecdotes probablement croustillants sur la série, je prie très fort pour qu’un fan traduise son contenue.

Voici quelques tentatives de la Toei pour concevoir les armures, et le résultat est dès plus surprenants. Le rendu n’est plus du tout chevaleresque, on se rapproche même des séries de Mécha. Cela nous rappel que la plus part des membres du staff était à la base spécialisé dans les mécha. On sait grâce aux livrets des DVD que Shingo Araki et Michi Himeno avaient ajustés les Cloth sur la conception des God Warrior (guerriers divins). Quelques éléments de ces ébauches seront repris sur les figurines de l’époque (vintage).

Notons que si Shurato à crée le concept des armures représentait un visage sur le plastron, cependant la Toei y songeait déjà dans cette tentative :

 

Seiya plastron pegase

 

Le prix ?

Si vous voulez les acquérir, je vous conseille de passer sur Amazon car les prix (pour le moment) y sont plus intéressants : 227 euros (31,621 yens) le coffret et les frais de douanes seront remboursés le mois suivant. Après, c’est une sacrée somme pour l’acquisition d’une série des années 80 en Blu Ray. Paradoxalement, le prix des 5 coffrets DVDs japonais de l’époque étaient plus chers soit environs 280 euros le coffret ! Ou si vous préférez attendre une édition Française avec des sous titres. Des bruits de couloirs courent qu’AB pourrait sortir des séries sous ce format là, notamment Goldorak (mais depuis démenti). Pour ma part, cela fait des années que je n’ai plus confiance aux éditeurs Français sur tout ce qui touche Saint Seiya et Dragon Ball.

Les +

– Des épisodes cultes !

– La Saga Asgard en HD !

– Un livret très sympathique !

– Une image de très bonne qualité encore une fois.

– L’illustration d’Athéna par Michi Himeno.

Les –

– Certains passages ne sont pas fait pour être en HD

– Pas de disc bonus.

– A quand une édition Française digne de ce nom ?

 

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*