Dragon Ball Z – Garlic Jr

Et voici mon film favoris sur Dragon Ball, il s’agit tout bêtement du premier, à ses cotés se joigne le film sur Tullece, ou encore Janemba.

vlcap-2014-05-27-19h07m24s233Celui ci est très bon à plus d’un titre, en fait, tout ce qui a été fait entre DB et Z était très bon selon moi. Les fillers de Gokû à l’époque en enfer était très drôles, à tel point que les deux gardiens font réellement parti de la mythologie de Dragon Ball et n’a jamais été contredit. Et ça rigolait pas mal, on était encore dans l’humour si cher à Akira Toriyama.

Ce film est baigné de cette ambiance, un peu comme les tout derniers épisodes de la première série. Il y avait un coté art martiaux renforcé de mystère avec des situations drôle.

Pour revenir ENFIN à ce film, Garlic Jr fait son apparition, il est très intéressant de constater que son design rappel celui de Piccolo lorsqu’il était enfant. Certainement parce qu’à l’époque, le terme Namek n’existait pas encore, et que les dieux de la terre devaient se ressembler. Ce qui crée donc cette ambigüité « ils sont de la même famille que Piccolo ». En réalité, il s’agit d’un clan le Mazoku et non d’une race à proprement parler. A noter que ce nom était déjà évoqué par Piccolo Daimaô.

Les sbires de Garlic ne sont pas en reste, ils sont diablement puissants à plusieurs et ne se font pas démonter en quelques coups contrairement aux films suivant. Nikki semble même être la moille de Gash (avec l’ajout de la cape de Zabon et les cheveux d’un Super Saiyajin) qui apparait dans la mini série.

vlcap-2014-05-27-19h07m28s19Et vient justement Garlic Jr, quand je regardais la mini série de Garlic Jr, je ne comprenais rien à ces flash back, limite je pensais que TF1 ne diffusait pas toute la série. Un ola de mystère entourait donc cette mini série sympathique (et très glauque mine de rien) malgré des défauts trop mis en avant. Garlic Jr à la classe dans ce film, car il est interprété par le génial Akira Kamiya ! (Ryo Saeba, Roy Focker parmi tant d’autres …). Un vétéran du doublage, et il confère vraiment à Garlic Jr une certaine dangerosité là ou Pierre Trabault passe à coté. Sa petite taille le rend encore plus singulier que les autres. Avant même que Toriyama propose des ennemis transformables (Cell, Zabon, Freezer), la Toei choisit de le faire … Rapidement exploité avec le charismatique Lucifer (DB film 02), la transformation est cool sans être mémorable . On retiendra que le design est de Minoru Maeda et non d’Akira Toriyama ce qui est assez rare dans les films (pour Tullece, on ne se questionnera pas :p).

vlcap-2014-05-27-19h07m44s176

Il est également toujours aussi savoureux de retrouver l’époque à laquelle Piccolo talonnait de très prêt Son Gokû. D’un potentiel quasi équivalant à Son Gokû leur duo à l’instar de Raditz fait du bien. En parlant du faiblard Raditz, le premier coup de Garlic Jr transformé est la réplique exacte de ce Saiyajin. Dommage mais la Toei reste la Toei.

Kuririn ne sert malheureusement à rien dans l’histoire, si ce n’est à briller par un rapide kaméhaméha. On aurait aimé en voir d’avantage. Mais vu l’époque de la production, c’est surtout Ten Shin Han qui aurait été fortement le bienvenue. Dieu fait sa première et dernière apparition dans les films, c’est bien la première fois qu’on le verra combattre en dehors évidement de la mini série sur Garlic Jr. Bien qu’étant très vulnérable, il propose son moment de gloire.

Vient le château de Garlic Jr qui est véritablement sympa ! Le ciel orangé derrière, on retrouve un climat assez unique pour du Dragon Ball. On est loin des paysages désertiques sur lesquels nous sommes habitués.

vlcap-2014-05-27-19h07m56s38

Parmi les musiques composés spécialement pour ce film (et naturellement reprises dans la série), on note le fameux thème ultra repris sur Namek qui est né à travers les premiers échanges de coups de Garlic Jr transformé … Thème culte chez les fans. Vient s’ajouter de la bonne humeur, une musique de Son Gohan qui ne casse pas les oreilles,

Et la joie de retrouver du Dragon Ball au summum de ce qu’il était , du rire des combats difficiles avec beaucoup de gestes empruntés aux art martiaux , l’utilisation du Nyoibô (bâton magique chez AB) , de Kintô (Nuage magique chez AB sigh !!!). C’est clairement dans l’esprit de Dragon Ball de ce qu’il a été. Donc oui ce film est très bon pour toutes ces raisons.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire