Lost mes 10 scènes favorites

Plus le temps passe et plus je continue de m’accrocher √† la s√©rie Lost malgr√© les tr√®s nombreuses d√©ceptions de la derni√®re saison qui lui a fait beaucoup de mal. Il m’arrive parfois d’imaginer que la s√©rie se termine par la g√©niale saison 5, et que ¬ę¬†√©cran blanc¬†¬Ľ et basta √† nous de nous faire notre suite … Il n’y a plus rien apr√®s. C’est vous dire √† quel point j’admire la cinqui√®me saison contrairement √† la sixi√®me.

Lost √©tant une s√©rie pour moi fascinante, j’ai d√©cid√© de revenir sur un petit classement … Mes 10 sc√®nes favorites ! Par contre je suis un grand fan de Terry O Quiin et de Michael Emerson, ne vous √©tonnez donc pas de retrouver plusieurs sc√®nes les concernant :

 

– 10 : Fin – 2e partie – L’adieu des personnages

M√™me si cette derni√®re saison m’a donn√©e un gout am√®re, je ne d√©teste pas tout. Et la s√©quence dans l’√©glise est tr√®s √©mouvante. Rien √† redire sur la prestation des acteurs … C’est bouleversant de tous les retrouver, unis pour une derni√®re fois (suivant votre interpr√©tation de la sc√®ne). Et avec tout le talent de Michael Giacchino et le th√®me Moving On … On ressort √©mu surtout gr√Ęce √† la r√©v√©lation faite par Christian Shephard peu avant.

Et mieux, la s√©rie se termine comme elle a commenc√©e. Jack meurtrie de son affrontement ultime avec la fum√©e noire meurt … l‚ÄôŇďil ainsi se ferme. Rappelant l’oppos√© exact du premier √©pisode. Brillante id√©e !

– 9 et tout finit. / L’Envers de l’oc√©an – 2√®me partie – La mort de Charlie !

Not Penny’s boat¬†¬Ľ La sc√®ne est √©trange … Elle √©tait r√©v√©l√©e en milieu de la saison 3, on se doutait m√™me que Charlie ne finirait pas la saison sain et sauf. Une bonne fa√ßon de terminer la saison, du coup, les auteurs ne pouvaient pas vraiment nous surprendre. Mais la force de Lost, quand on nous r√©v√®le un √©v√©nement longtemps √† l’avance, c’est de le faire avec suffisamment d’√©motions pour parvenir √† nous faire glisser une petite larme.

La mort de Charlie est frustrante lors du premier visionnage, car elle semble esquivable, puis-qu‚Äôau moment ou l’eau rentre dans la cabine, Charlie a encore le temps de partir. Mais contrairement aux h√©ros de Destination Finale, il sait qu’il ne peut pas repousser sa fin ind√©finiment.

De lourdes conséquences sur cette révélation ultime par Penny : Les arrivants ne sont pas les sauveurs. Ainsi se termine le tandem magique Hugo et Charlie.

– 8 Le jour o√Ļ l’√ģle s‚Äôest d√©plac√©e & L’√Čvacuation – Rencontre entre Locke et Richard !

Sc√®ne int√©ressante sur Locke et Richard. Particuli√®rement jouissive pour moi qui attendait avec impatiente les dialogues entre Locke et Richard. Il se passe v√©ritablement quelque chose avec les deux acteurs, un peu comme avec Michael Emerson ! John Locke bless√© par Ethan (encore lui !) se retrouve affaibli et rencontre Richard. La discussion est tout sauf ¬ę¬†normal¬†¬Ľ. John n’a pas encore dit √† Richard qu’il faut lui retirer la balle de sa jambe ¬ę¬†– Non mais tu me le diras¬†¬Ľ, on se doutait d√©j√† du prochain voyage dans le temps. Nestor Carbonnel est tr√®s classe dans le r√īle du myst√©rieux conseiller (quel g√Ęchis la saison 6 le concernant) .L√† ou cette sc√®ne est tr√®s forte, c’est que ce plan vient directement de la fum√©e noire. Ainsi John Locke est persuad√© que seul sa mort permettra de ramener les autres. L’√©pisode 15 nous montre que Richard, et son timing parfait, et sa grande assurance (!) √©tait en fait d√Ľ √† la fum√©e noire qui lui avait murmur√© ces jolies phrases chocs ! La sc√®ne reste quand m√™me m√™me excellente en grande partie pour ces 3 acteurs.

Р7 Mon père cet escroc РSawyer rencontre Sawyer

Sc√®ne culte pour Sawyer, il y a fortement un avant et apr√®s Sawyer peu apr√®s cette confrontation. Alors qu’on se demandait comment les sc√©naristes allaient r√©soudre cette probl√©matique √† la fois sur le p√®re de Locke et celle de l’arnaqueur sur Locke. Il s’agit finalement du m√™me homme, ce que quelques fans avaient devin√©s √† l’√©poque. Pour les besoin du sc√©nario, notre chasseur est taquin puisqu’il cache l’identit√© de son prisonnier √† Sawyer.

Pourtant on est capt√©, et surtout ce salopard d’Anhtony Cooper tiens des propos tr√®s √©tranges, faisant √©cho avec ceux de Naomi. L’escroc ne comprend pas qu’il est bien vivant et que le vengeur justicier ne va faire qu’une bouch√© de lui. La vengeance de Sawyer se termine v√©ritablement par une meurtre violent, au point que la s√©quence a √©t√© censur√© sur TF1. L’√©volution se fait sentir apr√®s cet √©pisode de l’ex arnaqueur.

N’emp√™che, malgr√© ce face √† face tant attendu, nous ne serons jamais vraiment qui √©tait l’auteur du kidnapping d’Anthony Cooper. Certainement Ben mais nous en sommes rest√© √† ses paroles.

– 6 – L’Incident 1er partie – L’introduction de Jacob !

Mais quelle introduction ! Je me rappel encore du jour o√Ļ je d√©couvrais ce moment totalement inattendue ! Alors que nous avions eux une saison compl√®te sur Dharma, qu’on attendait depuis la saison 3 de voir le visage de Jacob, qui est-il ? Quelles sont ses intentions ? Qu’est ce que sont les listes ? L’√©pisode commence par son petit quotidien, sans vraiment savoir quand cela se passe. Bien s√Ľr cet homme myst√©rieux apparait, souhaitant myst√©rieusement sa disparition la plus totale. L’un est persuad√© que l’√™tre humain n’est pas mauvais, et l’autre n’y voit pas cela d’un bon Ňďil.

Les v√™tements font bien s√Ľr penser au backgammon (le bien contre le mal) … Et au loin le Black Rock s’avance sur l’√ģle entrainant une incoh√©rence bien stupide pour la saison 6. Eh bien s√Ľr, l’introduction se termine sur cette magnifique statut √©gyptienne (Taouret) qu’on √©voquait d√©j√† dans la saison 2 tr√®s bri√®vement.

La musique de Michael Giacchino est splendide … Elle me fait √©norm√©ment penser √† la bo du film la neuvi√®me porte compos√©e par le tr√®s regrett√© Kilar Wojciech !

-5 L’Envers de l’oc√©an – 2e partie – Et Jack regrettait d’√™tre sorti de l’√ģle ?

Ce moment est tr√®s tr√®s fort. J’ai toujours √©t√© partisans du camp de John Locke, je voulais que Jack ait tort sur toute la ligne. Et c’est bien ce qui s’est pass√©, le personnage deviendra le fils spirituel de Locke ce qui n’√©tait pas pour me d√©plaire.

Le rapide √©change auquel John Locke dit d’une mani√®re s√®che que Jack se ment √† lui m√™me fait largement √©cho. Jack est d√©truit de l’int√©rieur, rong√© par le remord d’avoir quitter l’√ģle. Et bien s√Ľr, le secret de Sawyer envers Kate a tout fait bascul√©. Une phrase du chirurgien devenu culte et embl√©matique.

– 4 L’Homme de l’ombre : La Cabane de Jacob !

Quelle s√©quence culte !!! La fa√ßon dont apparaissait Jacob tel un fant√īme et de mani√®re tr√®s br√®ve. C’est nu moment fort, et qui √† des petits airs de film d’horreur. Michael Emerson est ultra convainquant et nous fait vraiment croire qu’il parle √† quelqu’un. Locke pense √† un mauvais tour (et il avait raison) mais entend pourtant cette phrase pleine d‚Äô√©nigmes : Help Me ! Le futur nous fera comprendre qu’il s’agissait en r√©alit√© de la fum√©e noire qui se faisait passer pour Jacob, on ignore la finalit√© de la sc√®ne. Et son lots d’incoh√©rences est h√©las √©vident, par exemple Ben quant √† lui ne voyait pas Jacob mais savait pourtant qu’il se trouvait sur la chaise, quel joli hasard !

Sachant que l’homme en noir est en effet capable de disparaitre et r√©apparaitre par magie, √ßa arrange plut√īt bien les affaires des sc√©naristes. Quoi qu’il en soit, malgr√© ses points noirs, la sc√®ne n’en demeure pas moins embl√©matique, et qui fait savoir √† quel point Terry O Quiin et Michael Emerson sont deux acteurs remarquables. Ils passent toujours quelque chose quand ils travaillent ensemble. J’esp√®re vraiment les retrouver tous les deux sur un projet d’envergure.

– 3 L’Incident – 2e partie – La terrible r√©v√©lation sur John Locke !

(je n’ai pas trouv√© l’extrait de cette s√©quence sur youtube).

Je ne m’y attendais pas … Cette impression d’avoir √©t√© men√© en bourrique pendant la moiti√© de la saison 5, c’est extraordinaire, c’est fou ! En fait, le ¬ę¬†nouveau¬†¬Ľ Locke fonctionnait parce que beaucoup de spectateurs (dont moi) voulions retrouver le chasseur de la saison 1, l’homme spirituel, s√Ľr de lui qui communique avec l’√ģle sans trop savoir comment. On pensait que cette r√©surrection r√©pondrait √† nos attentes. Et en r√©alit√©, non ! Tout √©tait planifi√© depuis le d√©but par l’homme en noir, faire croire √† Richard et aux autres que John Locke est ¬ę¬†si¬†¬Ľ sp√©cial que le faire rencontrer Jacob ne serait qu’une simple formalit√©.

C’est l√† o√Ļ on se dit, que lors de la saison 3, si Locke avait trouv√© Richard pour lui demander de l’amener √† Jacob plut√īt qu’√† Ben eh bien √ßa serait pass√© ! Cette r√©v√©lation aura de lourdes cons√©quences sur la derni√®re saison, accompagnant avec ironie le duel Jack : Locke ! Les r√īles s’inversent puisque l’un veut quitter l’√ģle.

L’un des bonus du coffret DVD/Blu Ray, permet de voir la sc√®ne en plein tournage via Richard Alpert. Visiblement la production a tout fait pour ne pas filtrer la moindre information sur cette r√©v√©lation. Et pourtant, on nous a fait le coup trois fois de suite :

РSaison 3 : Un homme est décédé, nous ne savons pas mais sa mort à énormément touché Jack

– Saison 4 : Il s’agissait de John Locke

– Saison 5 : John Locke est toujours bel et bien mort

Mais ce qui marche surtout malgr√© cette r√©p√©tition, c’est de savoir que ce Floke (comme l’appel les fans) se retrouve seul √† seul avec Jacob. Il parvient √† convaincre Ben de l’assassiner pour lui, et avec une cr√©dibilit√© qui ne nous provoque pas tant de questions que √ßa. Un magnifique rebondissement, inattendu et qui m’a laiss√© un tr√®s grand souvenir.

– 2 L’Homme de l’ombre : l’extermination de Dharma par Benjamin Linus !

Ah la fameuse purge ! Un de mes passages favoris, quelle √©motion devant la mort d’Horace, ce personnage sympathique qui ne m√©ritait pas de se retrouver l√†. Ce passage r√©pond enfin sur ce qui √©tait de la chute de Dharma, comment √ßa s’est produit … Par qui … Brillante mise en sc√®ne et je me r√©p√®te trop je sais mais Michael Giacchimo est une g√©nie pour faire passer les √©motions ! Heureux de constater que cet √©pisode peut servir d’ouverture √† la cinqui√®me saison, ma favorite.

Il s’agit d’une des rares sc√®nes o√Ļ Richard Alpert est v√©ritablement froid voir impitoyable, cette op√©ration est commandit√© par lui d’ailleurs.

– 1 Deus ex machina : La mort de Boone

LA SC√ąNE qui m’a fait adorer la s√©rie. Alors d√©j√† j’√©tais profond√©ment attach√© au duo Locke/Boone. Ce cot√© ma√ģtre disciple me convenait parfaitement. En plus, ils avaient toujours des qu√™tes bien diff√©rentes de celles de Jack et Kate, donnant leur propre aventure √† ce duo. Et d√®s qu’ils recherchent Claire sous la pluie et qu’ils d√©couvrent par m√©garde une trappe (bon l’emplacement n’a alors plus rien √† voir par la suite), √ßa devient efficace. Boone n’est pas dans la caricature, on s’attache √† lui, on se pose des questions comme lui sur la n√©cessit√© d’ouvrir cette boite.

La fin est d√©chirante, John Locke d√©couvre avoir √©t√© un instrument de l’√ģle … Et d’ailleurs, pourquoi a t elle r√©clam√© la mort de Boone ? Est-ce manipul√© par la fum√©e noire tout √ßa ? Pourquoi cette malveillance ? Le r√™ve de Locke voyant sa m√®re lui indiquer un avion dans le ciel m’a toujours fascin√©. Avec naturellement Boone couvert de sang.

Les choses s’enchainent telles qu’ils √©taient annonc√©es dans le r√™ve, John d√©couvre cet avion, et Boone trouve la mort. Et en parall√®le, nous savons pourquoi Locke est terrass√© par la douleur et la d√©ception. Voil√† une des raisons qui lui donne du cr√©dit √† vouloir rester sur cette √ģle. On sait √† la saison 6 que Jacob √† choisi volontairement des personnes en d√©route. Et Locke est finalement le SEUL √† avoir compris que rien ne l’attendait au dehors de cette √ģle, ce sur quoi la fum√©e noire applaudira.

Toujours est il que son v√©ritable p√®re, l’arnaque, et de la pire des fa√ßons, en lui prenant un rein … En sc√©narisant une histoire toute trouv√©e pour arnaquer son propre fils. La fin est d√©chirante, et on croit presque attendre un accident de voiture provoquant la paralysie de John, cette partie se passera bien apr√®s.

Et que dire de cette image pour termine … Terry O Quiin est bouleversant, frappant sur la trappe de toute ses forces ¬ę¬†pourquoi tu m’as fait √ßa¬†¬Ľ. Et voyant tout √† la fin de la lumi√®re jaillir par un Desmond, lui aussi d√©sempar√©. La musique est √† pleurer tellement est belle … Ma favorite de la s√©rie. D’ailleurs, toutes les meilleures compositions sont finalement affili√©s √† John Locke et Benjamin Linus except√© la musique dans ¬ę¬†The End¬†¬Ľ.

Une successions d’√©motions … Voil√† pourquoi Lost est et restera malgr√© ses imperfections ma s√©rie favorite.

 

entrer Questo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Please copy the string OILHMz to the field below: