Dragon Ball – Lucifer

Et voilĂ  pour moi un grand film sur Dragon Ball. Il est totalement boudĂ© par l’ensemble des fans qui voit Dragon Ball comme une sĂ©rie introductif Ă  Z. Quoi qu’il en soit ce film se distingue des autres Ă  bien des Ă©gards. DĂ©jĂ  contrairement au premier, ce film emprunte très peu d’Ă©lĂ©ments du manga, si ce n’est la transformation de Son GokĂ» en Oozaru et l’Ă©preuve imposĂ© par Muten RĂ´shi pour devenir ses disciples, le reste c’est inĂ©dit.

vlcap-2014-05-27-19h26m49s108L’un des atouts du film, c’est de proposer Nachi Nozawa en guest star, la voix japonaise de Belmondo, de Cobra (sĂ©rie TV) est prĂ©sent pour signer un magistral Lucifer ! Contrairement Ă  beaucoup de crĂ©ation de la Toei, le château de Lucifer mĂ©riterait d’ĂŞtre insĂ©rer dans le manga, puisque son antre est inspirĂ©e d’un lieu prĂ©sent dans la lĂ©gende ayant inspirĂ© Toriyama pour Dragonball, le cĂ©lèbre « Voyage vers l’occident ». Il y est question d’une montagne mystĂ©rieuse formant cinq pics, rappelant fortement les cinq doigts d’une main.

L’ambiance quelque peu inspirĂ© d’un film d’horreur est bien conçu. Comme le petit film ou apparait le valet de Lucifer. Jamais Kuririn n’a Ă©tĂ© aussi bien mis en valeur dans ses attributs d’experts en art martiaux, si certes il reste en deça de Son GokĂ», son parcours fait plaisir Ă  voir.

Ne rĂ©pondant pas nĂ©cessairement prĂ©sent quand on parle des mĂ©chants classe de DB, Gastel est tout de mĂŞme un adversaire tenace et retord qui est rĂ©ellement une menace pour GokĂ», sa mort est finalement originale et sort d’un sempiternelle KamĂ©hamĂ©ha !

vlcap-2014-05-27-19h26m40s15Les musiques de Shunsuke Kikuchi sont fantastiques, je songe tout particulièrement Ă  la piste de Lucifer lorsqu’il prĂ´ne son projet Ă  tous les Majins ! Car oui avant d’ĂŞtre la musique accompagnant la mort Vegeta sur Namek, cette chorale Ă©tait supposĂ© mettre en valeur des entitĂ©s malĂ©fique, rappelant de loin le thème d’ouverture du film Damien et son Ave Satani ! Le duel final manque nĂ©anmoins de panace, Lucifer envoie balader Son GokĂ», celui ci dĂ©coche son KamĂ© sur le canon supposĂ© dĂ©truire le soleil puis voilĂ  !

vlcap-2014-05-27-19h27m21s169

A noter que Kuririn et Son GokĂ» Ă©tablissent la position de l’Ă©cole de la Tortue, cette position sera reprise dans … la sĂ©rie Z lorsque Son GokĂ», Kuririn et Son Gohan font face Ă  GinyĂ» dans le corps de Son GokĂ» (un des rajouts) c’est dire !!! VoilĂ , pour moi tout est rĂ©gal dans ce film, et sans doute le film que j’ai le plus revu. A NE SURTOUT PAS VOIR EN VF ! Pourquoi ? FrĂ©dĂ©ric Bouraly campe un Lucifer bien anecdotique, un choix douteux qui ne fait pas honneur au personnage.

Pour conclure, une belle histoire inĂ©dite sur Dragon Ball, avec des ennemis sortant du lot, et des situations jamais vu, on est loin de l’aspect « best of » du troisième film.

site Internet collegamento

Soyez le premier Ă  commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*