Dragon Quest : Emblem of Roto

Incroyable, impensable … Un nouveau Manga sur Dragon Quest dĂ©barque en France, et surtout il s’agit de : Dragon Quest : Emblem of Roto l’un des plus emblĂ©matique sur ce support avec Dai no DaibĂ´ken ! Contrairement Ă  ce dernier, l’univers de ce manga peut largement s’incorporer dans la trilogie des Roto sur Famicom (les 3 premiers DQ).

Le scĂ©nario reprend les bases des jeux, conspirations, des forces malĂ©fiques qui se rĂ©veillent, un hĂ©ros au cĹ“ur pur qui semble ĂŞtre destinĂ© dès sa naissance Ă  vaincre les mauvais. Il est trop tĂ´t pour tenir des conclusions sur l’Ă©laboration avec les deux premiers tomes sortis il y a quelques semaines. Dragon Quest la quĂŞte de Dai lançait l’aventure avec les mĂŞmes cartes. Il a fallu attendre quelques tomes pour voir Hadlar se dĂ©velopper faisant oubliĂ© sa première apparition diablement manichĂ©enne.

Le hĂ©ros d’Emblem of Roto se nomme Arus et il ne parle pas beaucoup. Ses interactions ne sont pas passionnantes, et son meilleur ami (et d’enfance) Kira lui est le faire-valoir par excellence. Ce personnage pourrait rappeler Gimsy dans Conan le fils du futur, ou naturellement Kuririn dans Dragon Ball qui Ă©tait en cours de parution, on note d’ailleurs une petite publicitĂ© subtile dans le tome 2.

artwork

Le père de Arus, remplacé par un sosie de lui mène à sa perte le royaume. On ignore si le véritable roi est décédé ou non. Ce royaume en déroute oblige à quelques héros de fuir le pays emportant avec eux Arus qui vient à peine de naître.

Le duo fonctionne plutĂ´t bien, et comme tout manga sur DQ qui se respecte, le monde est riche. Pas question de voir apparaitre qu’une poignĂ©e de personnages, ici dès les premiers instants, de nombreux seconds rĂ´les interviennent tour Ă  tour. On retiendra Kadal faisant office de maĂ®tre sacrĂ© dans un premier temps.

C’est assez dĂ©routant de lire ce manga aujourd’hui, Ă  l’heure ou les codes des ShĂ´nens ont Ă©normĂ©ment Ă©voluĂ©, il est Ă©tonnant voir rafraichissant de voir ce qui se faisait il y a 20 ans. Bien sĂ»r tout n’a pas très bien vieillit comme le tĂ©moigne le premier tome. Le manga se veut très fidèle avec les jeux vidĂ©os, peut ĂŞtre un peu trop puisque Kira reçoit Ă  la fin du tome la fameuse Ă©pĂ©e du faucon, bien connue des joueurs, Kadal prĂ©cise alors qu’il pourra frapper deux fois avec. Dans un jeu vidĂ©o d’accord, mais dans un manga, qu’est ce qui empĂŞche un personnage de se mouvoir deux fois ?

10268563_10153053472792137_8415673523919464213_nJe me demande vraiment si Ă  l’instar de la quĂŞte de Dai, le manga va très vite se constituer son propre bestiaire. En tout cas, il semble certain que RikĂ» Sanjo s’est quelque peu inspirĂ© de Kira pour concevoir le personnage de Pop, le magicien poltron dans un premier temps avant de constituer la pièce maitresse des hĂ©ros. EspĂ©rons qu’il en sera de mĂŞme pour Kira.

Les couvertures quant à elles rappellent grandement celles des jeux vidéos :

cover-emblemofroto

dq2

Quoi qu’il en soit, malgrĂ© ses dĂ©fauts dĂ» Ă  son âge, j’attends la suite avec impatiente, car malgrĂ© son classicisme, Dragon Quest reste Dragon Quest. A noter qu’il existe un film faisant office d’Ă©pilogue au manga Dragon Quest Roto no Monshou rĂ©alisĂ© en 1996. Il semble s’inscrire lui aussi dans l’univers « Roto ».

onetea11A noter qu’Ă  l’instar des jeux Zelda, le hĂ©ros de ce film se nomme lui aussi Arus. Pour d’obscures raisons, ce film n’est jamais sorti en DVD au Japon. Le film appartient Ă  Square Enix et Nippon Animation (tandis que Dai lui est issue de la Shueisha).

La sĂ©rie Emblem of Roto continue d’exister Ă  travers un nouveau manga paru en 2005 se nommant : Dragon Quest Retsuden: Emblem of Roto: MonshĹŤ o Tsugumono-tachi e !

On espère que si Emblem of Roto sa suite paraitra chez Ki Oon. L’Ă©diteur met le paquet sur ce titre Ă  en juger par les nombreuses publicitĂ©s et mĂŞme Ă  la FNAC, impossible de ne pas voir l’affiche publicitaire prĂ©sentant le manga. J’aurais aimĂ© voir la mĂŞme chose pour Dai Ă  l’Ă©poque …

 

c’est intĂ©ressant: Questo

Soyez le premier Ă  commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*