Spider-Man: One More Day

Spider-Man: One More Day est un comics controvers√© sorti entre Novembre 2007 √† Janvier 2008. Cette histoire est encore aujourd’hui d√©cri√©e par de nombreux fans. Un tel scandale n’avait jamais eu lieu depuis la saga des clones. Cette histoire a √©t√© song√© par Marvel deux ans auparavant. Mais pour ceux qui ne connaissent pas le Comics, voici un rapide r√©sum√© :

Lorsque la saga Civil Wars d√©barque, prenant le parti de Tony Stark, qu’il consid√®re comme un p√®re √† ce moment l√†, Peter Parker r√©v√®le son identit√© dans les m√©dias. Tout le monde lui tombe dessus √† ce moment l√†, √† commencer par Jonah Jameson qui se sent trahit. Peter d√©j√† mal √† l’aise par la situation s’offusque lorsque Tony Stark convoite de traquer les h√©ros ne se recensant pas. Gr√Ęce √† l’influence de Captain Am√©rica, il change de camps et combat tr√®s bri√®vement Tony avant de rejoindre Cap et ses compagnons.

Malheureusement, le mal est fait, et le Caid projette de s’attaquer directement √† lui gr√Ęce √† son r√©seau … C’est finalement Tante May qui est atteinte d’une balle, sa vie ne tiens d√©sormais plus qu’√† un fil (encore ?). Apr√®s avoir punit tr√®s s√©v√®rement ses agresseurs, et d’une mani√®re peu commune, Peter est au bord du gouffre. Dr Strange est impuissant ainsi que bien d’autres protagonistes. C’est finalement M√©phisto qui s’empare de cette histoire et parvient √† annuler la situation en √©change de son amour envers MJ. Ainsi tous les √©v√©nements, notamment son mariage, n’ont plus jamais exist√© aux yeux de tous.

spider-man-amazing-one-more-day-1-rams

Cette histoire est √©trange, belle (sur ce qui concerne la d√©ch√©ance et transformation de Peter) et symptomatiques de Marvel. Lorsqu’un changement radical se fait savoir, aussi surpris soient les lecteurs, nous pouvons √™tre s√Ľr que la situation reviendra normal plus tard, dans la m√™me veine que les changements de costumes de Spider-Man. Le probl√®me avec Spider-Man, c’est que la maison d’√©dition Marvel n’a jamais dig√©r√©e le mariage des Parker. C’est √† partir de ce moment l√† o√Ļ √©tait venu la terrible histoire des clones permettant √† la base de contourner cela, revenant √† un Peter Parker (Ben Reilly) fauch√© jusqu’au coup, c√©libataire vers les origines du Super H√©ros.

Seulement, cette combine balaye d’une simple main une pl√©thores d’histoires historiques du tisseur con√ßus par d’anciens grands artistes, forcement √ßa fait plut√īt mal. Pourquoi avoir pris de l’int√©r√™t √† aimer ces histoires au fond puisqu’elles ne font plus parties de la continuit√©s ? Quelques √©minentes personnes chez Marvel ont toutefois fait pressions pour que Gwen Stacy reste morte dans cette nouvelle continuit√© (ouf).

Pour ma part, sur le comics en lui-m√™me, j’ai appr√©ci√© son histoire. La souffrance de Peter Parker est inou√Įe, et se r√©sout √† tuer ses opposants qui attaquent sa famille directement. Tombant alors de l’autre cot√© de la barri√®re, celle qu’il a toujours combattue. Son dernier combat face au Caid bien que tr√®s pr√©visible dans son issue est remarquable … Le tisseur n’a aucune piti√© et jure de revenir le tuer aussit√īt que sa tante tr√©passera. Le Caid est humili√© et d√©truit psychologiquement. Excellent !

Dans sa d√©tresse, il vient √† la rencontre de Tony Stark, l’homme d’acier √©tant indirectement responsable de ce drame … Refusant au premier abord de l’aider, et d√©sol√© de ce qui arrive √† son ancien prot√©g√©, il l’aide de loin sans se compromettre directement. Une sc√®ne qui plut√īt bien fichu, et naturellement Peterk nous √©tonne dans sa d√©tresse, jusqu’√† o√Ļ il peut aller pour sa tante. M√™me le Docteur Strange ne peut rien faire pour lui, car Tante May est all√©e au bout de sa vie. Peter se refuse √† cette r√©alit√© car il est responsable de sa mort !

Le comics aurait pu s’arr√™ter l√†, et l’histoire aura √©t√© une tr√®s belle r√©ussite … Ok Tante May y passe encore, th√®me recurrent chez le tisseur et la vieille femme n’en n’est pas √† son coup d’essais. Et tous les protagonistes de l’histoire sont d’accord avec cela, ceci est la vie … Et les lecteurs veulent sans doute voir Peter Parker grandir dans cette histoire … Seulement le r√©cit provoque r√©ellement la d√©ch√©ance du tisseur, au point qu’il est v√©ritablement impossible √† l’homme araign√©e de poursuivre une existence normale, √† cause bien √©videmment de son identit√© d√©sormais connue de tous. Peter en vient m√™me √† s’en prendre √† quelques flics … Rien de gravissime cela dit, puisqu’il ne commet au final aucun meurtre. Mais tout √ßa pour dire que Spidey est dos au mur, et qu’un changement in√©vitable allait forc√©ment avoir lieu d’une mani√®re ou d’une autre.

653385-cheater

Cela dit, cette partie est originale, et voir Peter agir sans retenu, c’est suffisamment rare pour √™tre soulign√©, l√† dessus je suis combl√©, je voulais du changement en voil√†. Et puis vient la partie sur M√©phisto, Et l√†, par ce tour de magie, il est possible de sauver une situation pourtant au point mort. Revenir en arri√®re, en √©change de son amour, son mariage avec Marie Jane ! L’h√©sitation est touchante, le moment, ces derni√®res tendresses le sont. Finalement dans une lecture sans prise de t√™te, tout √ßa passe harmonieusement bien. Et c’est en lisant les derni√®res pages qu’on se rend compte que … Ce que tu as aim√© ses derni√®res ann√©es, les quelques histoires cultes ont √©t√© effac√©s de la m√©moire du tisseur. Peter √† finalement livr√© des aventures diff√©rentes, Harry Osborn est cette fois ci vivant, nous privant du drame culte des ann√©es 80. Ce Deux Ex Machina est sans doute le plus √©lev√© selon les fans, et c’est bien vrai. Beaucoup de fans, de magazines ont manifest√©s leur d√©ception.

Mais contrairement √† la saga des clones, Marvel n’a pas effac√© pour autant ce tour de magie. Stan Lee de son cot√© est favorable √† ce changement, de mani√®re √† pr√©server la fraicheur du tisseur. En gros, Marvel reste Marvel, un personnage important meurt dans un r√©cit ? Cela vous impressionne beaucoup car c’est culott√©, n’ayant crainte, il reviendra √† la vie prochainement. Cette absence de volont√© d’avancer est r√©currente au studio bien que des exemples contraires existent comme l’√©mouvante mort de Captain Marvel (bye bye la version Skrull).

Au final, la d√©ch√©ance de Peter Parker, sa duret√© m√©rite d’√™tre lu, la suite du r√©cit ne sera que d√©ception pour quiconque s’√©tant attach√© aux tr√®s belles histoires de Spider-Man ayant pour lien Mary Jane.

Pharmacie en France leggi di pi√Ļ

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Please copy the string j9mXWU to the field below: