Lost mes 10 scènes favorites

Plus le temps passe et plus je continue de m’accrocher à la série Lost malgré les très nombreuses déceptions de la dernière saison qui lui a fait beaucoup de mal. Il m’arrive parfois d’imaginer que la série se termine par la géniale saison 5, et que “écran blanc” et basta à nous de nous faire notre suite … Il n’y a plus rien après. C’est vous dire à quel point j’admire la cinquième saison contrairement à la sixième.

Lost étant une série pour moi fascinante, j’ai décidé de revenir sur un petit classement … Mes 10 scènes favorites ! Par contre je suis un grand fan de Terry O Quiin et de Michael Emerson, ne vous étonnez donc pas de retrouver plusieurs scènes les concernant :

 

– 10 : Fin – 2e partie – L’adieu des personnages

https://www.youtube.com/watch?v=eKhMLoWPtbE

Même si cette dernière saison m’a donnée un gout amère, je ne déteste pas tout. Et la séquence dans l’église est très émouvante. Rien à redire sur la prestation des acteurs … C’est bouleversant de tous les retrouver, unis pour une dernière fois (suivant votre interprétation de la scène). Et avec tout le talent de Michael Giacchino et le thème Moving On … On ressort ému surtout grâce à la révélation faite par Christian Shephard peu avant.

Et mieux, la série se termine comme elle a commencée. Jack meurtrie de son affrontement ultime avec la fumée noire meurt … l’œil ainsi se ferme. Rappelant l’opposé exact du premier épisode. Brillante idée !

– 9 et tout finit. / L’Envers de l’océan – 2ème partie – La mort de Charlie !

Not Penny’s boat” La scène est étrange … Elle était révélée en milieu de la saison 3, on se doutait même que Charlie ne finirait pas la saison sain et sauf. Une bonne façon de terminer la saison, du coup, les auteurs ne pouvaient pas vraiment nous surprendre. Mais la force de Lost, quand on nous révèle un événement longtemps à l’avance, c’est de le faire avec suffisamment d’émotions pour parvenir à nous faire glisser une petite larme.

La mort de Charlie est frustrante lors du premier visionnage, car elle semble esquivable, puis-qu’au moment ou l’eau rentre dans la cabine, Charlie a encore le temps de partir. Mais contrairement aux héros de Destination Finale, il sait qu’il ne peut pas repousser sa fin indéfiniment.

De lourdes conséquences sur cette révélation ultime par Penny : Les arrivants ne sont pas les sauveurs. Ainsi se termine le tandem magique Hugo et Charlie.

– 8 Le jour où l’île s’est déplacée & L’Évacuation – Rencontre entre Locke et Richard !

Scène intéressante sur Locke et Richard. Particulièrement jouissive pour moi qui attendait avec impatiente les dialogues entre Locke et Richard. Il se passe véritablement quelque chose avec les deux acteurs, un peu comme avec Michael Emerson ! John Locke blessé par Ethan (encore lui !) se retrouve affaibli et rencontre Richard. La discussion est tout sauf “normal”. John n’a pas encore dit à Richard qu’il faut lui retirer la balle de sa jambe “- Non mais tu me le diras”, on se doutait déjà du prochain voyage dans le temps. Nestor Carbonnel est très classe dans le rôle du mystérieux conseiller (quel gâchis la saison 6 le concernant) .Là ou cette scène est très forte, c’est que ce plan vient directement de la fumée noire. Ainsi John Locke est persuadé que seul sa mort permettra de ramener les autres. L’épisode 15 nous montre que Richard, et son timing parfait, et sa grande assurance (!) était en fait dû à la fumée noire qui lui avait murmuré ces jolies phrases chocs ! La scène reste quand même même excellente en grande partie pour ces 3 acteurs.

– 7 Mon père cet escroc – Sawyer rencontre Sawyer

https://www.youtube.com/watch?v=3RPqjTua1kc

Scène culte pour Sawyer, il y a fortement un avant et après Sawyer peu après cette confrontation. Alors qu’on se demandait comment les scénaristes allaient résoudre cette problématique à la fois sur le père de Locke et celle de l’arnaqueur sur Locke. Il s’agit finalement du même homme, ce que quelques fans avaient devinés à l’époque. Pour les besoin du scénario, notre chasseur est taquin puisqu’il cache l’identité de son prisonnier à Sawyer.

Pourtant on est capté, et surtout ce salopard d’Anhtony Cooper tiens des propos très étranges, faisant écho avec ceux de Naomi. L’escroc ne comprend pas qu’il est bien vivant et que le vengeur justicier ne va faire qu’une bouché de lui. La vengeance de Sawyer se termine véritablement par une meurtre violent, au point que la séquence a été censuré sur TF1. L’évolution se fait sentir après cet épisode de l’ex arnaqueur.

N’empêche, malgré ce face à face tant attendu, nous ne serons jamais vraiment qui était l’auteur du kidnapping d’Anthony Cooper. Certainement Ben mais nous en sommes resté à ses paroles.

– 6 – L’Incident 1er partie – L’introduction de Jacob !

Mais quelle introduction ! Je me rappel encore du jour où je découvrais ce moment totalement inattendue ! Alors que nous avions eux une saison complète sur Dharma, qu’on attendait depuis la saison 3 de voir le visage de Jacob, qui est-il ? Quelles sont ses intentions ? Qu’est ce que sont les listes ? L’épisode commence par son petit quotidien, sans vraiment savoir quand cela se passe. Bien sûr cet homme mystérieux apparait, souhaitant mystérieusement sa disparition la plus totale. L’un est persuadé que l’être humain n’est pas mauvais, et l’autre n’y voit pas cela d’un bon œil.

Les vêtements font bien sûr penser au backgammon (le bien contre le mal) … Et au loin le Black Rock s’avance sur l’île entrainant une incohérence bien stupide pour la saison 6. Eh bien sûr, l’introduction se termine sur cette magnifique statut égyptienne (Taouret) qu’on évoquait déjà dans la saison 2 très brièvement.

La musique de Michael Giacchino est splendide … Elle me fait énormément penser à la bo du film la neuvième porte composée par le très regretté Kilar Wojciech !

-5 L’Envers de l’océan – 2e partie – Et Jack regrettait d’être sorti de l’île ?

Ce moment est très très fort. J’ai toujours été partisans du camp de John Locke, je voulais que Jack ait tort sur toute la ligne. Et c’est bien ce qui s’est passé, le personnage deviendra le fils spirituel de Locke ce qui n’était pas pour me déplaire.

Le rapide échange auquel John Locke dit d’une manière sèche que Jack se ment à lui même fait largement écho. Jack est détruit de l’intérieur, rongé par le remord d’avoir quitter l’île. Et bien sûr, le secret de Sawyer envers Kate a tout fait basculé. Une phrase du chirurgien devenu culte et emblématique.

– 4 L’Homme de l’ombre : La Cabane de Jacob !

Quelle séquence culte !!! La façon dont apparaissait Jacob tel un fantôme et de manière très brève. C’est nu moment fort, et qui à des petits airs de film d’horreur. Michael Emerson est ultra convainquant et nous fait vraiment croire qu’il parle à quelqu’un. Locke pense à un mauvais tour (et il avait raison) mais entend pourtant cette phrase pleine d’énigmes : Help Me ! Le futur nous fera comprendre qu’il s’agissait en réalité de la fumée noire qui se faisait passer pour Jacob, on ignore la finalité de la scène. Et son lots d’incohérences est hélas évident, par exemple Ben quant à lui ne voyait pas Jacob mais savait pourtant qu’il se trouvait sur la chaise, quel joli hasard !

Sachant que l’homme en noir est en effet capable de disparaitre et réapparaitre par magie, ça arrange plutôt bien les affaires des scénaristes. Quoi qu’il en soit, malgré ses points noirs, la scène n’en demeure pas moins emblématique, et qui fait savoir à quel point Terry O Quiin et Michael Emerson sont deux acteurs remarquables. Ils passent toujours quelque chose quand ils travaillent ensemble. J’espère vraiment les retrouver tous les deux sur un projet d’envergure.

– 3 L’Incident – 2e partie – La terrible révélation sur John Locke !

https://www.youtube.com/watch?v=GxCe0biKq8E

(je n’ai pas trouvé l’extrait de cette séquence sur youtube).

Je ne m’y attendais pas … Cette impression d’avoir été mené en bourrique pendant la moitié de la saison 5, c’est extraordinaire, c’est fou ! En fait, le “nouveau” Locke fonctionnait parce que beaucoup de spectateurs (dont moi) voulions retrouver le chasseur de la saison 1, l’homme spirituel, sûr de lui qui communique avec l’île sans trop savoir comment. On pensait que cette résurrection répondrait à nos attentes. Et en réalité, non ! Tout était planifié depuis le début par l’homme en noir, faire croire à Richard et aux autres que John Locke est “si” spécial que le faire rencontrer Jacob ne serait qu’une simple formalité.

C’est là où on se dit, que lors de la saison 3, si Locke avait trouvé Richard pour lui demander de l’amener à Jacob plutôt qu’à Ben eh bien ça serait passé ! Cette révélation aura de lourdes conséquences sur la dernière saison, accompagnant avec ironie le duel Jack : Locke ! Les rôles s’inversent puisque l’un veut quitter l’île.

L’un des bonus du coffret DVD/Blu Ray, permet de voir la scène en plein tournage via Richard Alpert. Visiblement la production a tout fait pour ne pas filtrer la moindre information sur cette révélation. Et pourtant, on nous a fait le coup trois fois de suite :

– Saison 3 : Un homme est décédé, nous ne savons pas mais sa mort à énormément touché Jack

– Saison 4 : Il s’agissait de John Locke

– Saison 5 : John Locke est toujours bel et bien mort

Mais ce qui marche surtout malgré cette répétition, c’est de savoir que ce Floke (comme l’appel les fans) se retrouve seul à seul avec Jacob. Il parvient à convaincre Ben de l’assassiner pour lui, et avec une crédibilité qui ne nous provoque pas tant de questions que ça. Un magnifique rebondissement, inattendu et qui m’a laissé un très grand souvenir.

– 2 L’Homme de l’ombre : l’extermination de Dharma par Benjamin Linus !

Ah la fameuse purge ! Un de mes passages favoris, quelle émotion devant la mort d’Horace, ce personnage sympathique qui ne méritait pas de se retrouver là. Ce passage répond enfin sur ce qui était de la chute de Dharma, comment ça s’est produit … Par qui … Brillante mise en scène et je me répète trop je sais mais Michael Giacchimo est une génie pour faire passer les émotions ! Heureux de constater que cet épisode peut servir d’ouverture à la cinquième saison, ma favorite.

Il s’agit d’une des rares scènes où Richard Alpert est véritablement froid voir impitoyable, cette opération est commandité par lui d’ailleurs.

– 1 Deus ex machina : La mort de Boone

LA SCÈNE qui m’a fait adorer la série. Alors déjà j’étais profondément attaché au duo Locke/Boone. Ce coté maître disciple me convenait parfaitement. En plus, ils avaient toujours des quêtes bien différentes de celles de Jack et Kate, donnant leur propre aventure à ce duo. Et dès qu’ils recherchent Claire sous la pluie et qu’ils découvrent par mégarde une trappe (bon l’emplacement n’a alors plus rien à voir par la suite), ça devient efficace. Boone n’est pas dans la caricature, on s’attache à lui, on se pose des questions comme lui sur la nécessité d’ouvrir cette boite.

La fin est déchirante, John Locke découvre avoir été un instrument de l’île … Et d’ailleurs, pourquoi a t elle réclamé la mort de Boone ? Est-ce manipulé par la fumée noire tout ça ? Pourquoi cette malveillance ? Le rêve de Locke voyant sa mère lui indiquer un avion dans le ciel m’a toujours fasciné. Avec naturellement Boone couvert de sang.

Les choses s’enchainent telles qu’ils étaient annoncées dans le rêve, John découvre cet avion, et Boone trouve la mort. Et en parallèle, nous savons pourquoi Locke est terrassé par la douleur et la déception. Voilà une des raisons qui lui donne du crédit à vouloir rester sur cette île. On sait à la saison 6 que Jacob à choisi volontairement des personnes en déroute. Et Locke est finalement le SEUL à avoir compris que rien ne l’attendait au dehors de cette île, ce sur quoi la fumée noire applaudira.

Toujours est il que son véritable père, l’arnaque, et de la pire des façons, en lui prenant un rein … En scénarisant une histoire toute trouvée pour arnaquer son propre fils. La fin est déchirante, et on croit presque attendre un accident de voiture provoquant la paralysie de John, cette partie se passera bien après.

Et que dire de cette image pour termine … Terry O Quiin est bouleversant, frappant sur la trappe de toute ses forces “pourquoi tu m’as fait ça”. Et voyant tout à la fin de la lumière jaillir par un Desmond, lui aussi désemparé. La musique est à pleurer tellement est belle … Ma favorite de la série. D’ailleurs, toutes les meilleures compositions sont finalement affiliés à John Locke et Benjamin Linus excepté la musique dans “The End”.

Une successions d’émotions … Voilà pourquoi Lost est et restera malgré ses imperfections ma série favorite.

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*