Guardian Heroes

En regardant mes articles, je m’étonnais de ne pas voir assez de jeux vidéos, et surtout pas assez de jeux rétros, si j’ai le temps d’écrire sur le très moyen Saint Seiya : Soldiers’ Soul alors je devrais avoir le temps d’écrire sur mes coups de cœurs non mais ! Et pour ceci, quoi de mieux que de revenir sur Guardian Heroes !

Guardian Heroes est probablement un de mes jeux phares dans les années 90, et cela fait à présent 20 ans que je le pense, donc il serait temps de s’y attarder un peu. Le jeu est sorti d’abord sur Sega Saturn en 1996, puis en 2011 sur Xbox 360, et traduit intégralement en Français.

J’avais découvert ce jeu via le test de Playmag, un magazine se voulant généraliste mais qui avait une très grande préférence pour la Playstation (comme de nombreux généraliste). Mais là c’était pire, puisque le testeur (Marco Verocai) évoquait des défauts inexistants du jeu, comme par exemple de nombreux dialogues interrompant le rythme du jeu, ce qui est totalement faux.

Conclusion de ce fameux test :

Dommage que le jeu soit autant haché par les dialogues. Le mode versus est par contre inintéressant et dès les  premières minutes. D’une réalisation très moyenne par rapport  ce que la Saturn est capable de faire, Guardian Heroes ne devrait pas rester dans les annales très longtemps.

C’est ce qui s’appelle une belle boulette.

Guardian Heroes GameplayMalgré tout, les quelques clichés du teste me donnait furieusement envie de m’y intéresser. J’avais donc échangé dans une boutique Stock Games le très moyen jeu “Robotica” contre Guardian Heroes pour 50 Francs. Un échange que je juge encore aujourd’hui comme miraculeux.

Guardian Heroes Et là, j’ai pu enfin jouer à ce bijou en 1996 (ça passe vite), et ce fut une révolution ! J’adore Street of Rage 2, mais Guardian Heroes le surpasse amplement dans mon cœur. L’une des innovations de Guardian Heroes était de pouvoir choisir son chemin à la fin de chaque mission (enfin visiblement c’est la série des Dungeons and Dragons de Capcom  qui en était l’inventeur en Arcade) rendant le jeu non linéaire. Seul les deux premiers niveaux sont obligatoires.

Le jeu se passe dans un monde d’héroic Fantasy, avec malgré tout quelques étonnantes apparitions de robots. L’histoire vise en premier lieu une légendaire épée mais d’autres sous intrigues se grefferons à l’histoire à travers différents protagonistes.

Tout comme le remarquable Yu Yu Hakusho qui semble avoir servit de base pour la conception de ce jeu, il est possible de diriger ses personnages sur trois plans différents. Les boutons L et R du permettent de changer à tout moment. Il est donc plutôt facile de se dépêtrer lorsqu’un nombre important d’ennemis apparait.

Le Bouton A permet de parer les coups, cependant il est possible d’effectuer du grattage notamment avec le redoutable bouclier de Nicole. Samuel Han quant à lui dispose d’un coup spécial brise garde.  Gash Deadeye qu’hérite des mêmes coups que Samuel (il a été son commandant) possède lui aussi ce coup.

Guardian Heroes Level upA chaque fin de niveau, par rapport au nombre de niveaux que vous aurez gagné (exemple Level 1 –> 5 : 5 points à attribuer), vous pourrez les renseigner sur des catégories distinctes.

Les caractéristiques sont indispensables pour progresser dans le jeu. Et les changements sont bien réels, pour peux que vous mettiez la jauge “Intelligence” (magie) à fond, vous verrez très vite la différence sur un Randy ou Ginjirou.

Guardian Heroes devient alors un jeu hybride entre le beathem up et le RPG. Petite anecdote de connaisseur, mais si le niveau maximum en versus est le 199, sachez que le mode histoire va plus loin ! Le niveau maximum possible d’atteindre est le 244, mais lorsque vous avez atteint ce niveau, de nombreux bugs d’affichages interviennent.

D’ailleurs, pour s’entrainer et atteindre des niveaux intéressants, il faut absolument s’entrainer dans les arènes, il en existe 3 dans le mode histoire. Ces niveaux cachés vous permette d’affronter indéfiniment des monstres et ainsi évoluer. Les monstres qui vous seront présentés seront bien plus puissants que vous (exemple : Gobelin niveau 80 contre vous au niveau 20). Pour tenir longtemps dans les arènes, il est préférable d’avoir 99 vies par le mode facile. Il existait une astuce d’ailleurs sur la version Sega Saturn (indisponible sur 360), à savoir, mettre le jeu en “facile” pour bénéficier des 99 vies et faire “reset” pour ensuite repasser au mode “hard”. Pour info, c’est avec le mode “hard” où vous débloquez les personnages du jeu.

Modèle sheet Guardian HeroesLors de la confection du jeu, une des previews de Console + révélait une information inédite. En effet dans le mode histoire on pouvait voir Valguar accompagnant les héros.  Le jeu changera la donne puisqu’il deviendra l’un des antagonistes principaux du jeu.

Les personnages

Samuel Han Guardian HeroesSamuel Han : Le guerrier du groupe. De part son rang, il  possède une importance force physique mais se révèle très faible en magie puisqu’il ne dispose que d’un seul sort : les flammes.

Il est largement possible d’effectuer de bons combos avec ce personnage, notamment en appuyant successivement sur le bouton “B”. Par ailleurs Samuel dispose d’un coup brise garde qui s’annonce redoutable.

Ce redoutable guerrier est également intéressant sur le plan aérien puisqu’il dispose d’une attaque enflammée qui fait largement son en effet pour se sortir d’un troupeau d’ennemis.

Si au début du jeu, Samuel Han dispose de stats très puissants, c’est en raison de l’épée légendaire, il perdra cette arme dès le niveau 2, heureusement il est possible d’en récupérer une autre arme tout aussi prestigieuse dans un des nombreux stages.

 

Randy Guardian HeroesRandy M. Green ou tout simplement randy est le magicien de la bande. Il bénéficie en conséquence d’un nombre très importants de sort. Sa magie la plus puissante étant le “Fire Beam” qu’on pourrait appeler le Kaméhaméha du jeu. Il s’agit d’un rayon très puissant selon la magie qu’on a attribué au personnage.

C’est probablement le personnage qu’il faut booster au maximum pour en faire un redoutable magicien, il convient de passer par les arènes du jeu pour le faire progresser. En effet dès le niveau 80, Randy sera capable de terrasser sans la moindre difficultés tous les boss du jeu.

Contrairement au mode versus, Randy bénéficie d’un lapin en sa compagnie qu’il est possible d’utiliser en utilisant les boutons “B + C”.

 

 

Ginjirou Ibush Guardian HeroesGinjirou Ibush est un ninja. En tant que tel, il dispose d’une agilité sans faille. Si Samuel dispose de plusieurs coups basés sur le feu, Ginjirou lui a comme élément l’électricité.

Ginjirou est un bon compromis puisqu’il est très intéressant en manipuler au corps à corps en raison de nombreuses techniques. Mais c’est également un bon magicien, notamment pour Electric Palm capable d’infliger jusqu’à 100 hits.

Tout comme Samuel, il dispose d’une technique aérienne tout aussi redoutable. Le mode online de la version Xbox 360 a révélé de nombreux joueurs de talents sur Ginjirou via les modes versus.

 

Nicole Neil Guardian HeroesNicole Neil est la guérisseuse du groupe, elle est capable de soigner et protéger ses alliés. Parmi tous les héros disponibles Nicole est la seule où il faudra aller un peu plus loin que son apparence pour en récolter des victoires importantes.

On ignore si c’est volontaire où non, mais le bouclier de Nicole peut devenir l’arme la plus puissante du jeu. Il suffit en effet de coincer l’adversaire sur une extrémité du terrain et de l’utiliser. Si l’adversaire se met en garde, malgré cela, il essuiera une terrible perte dans ses HP. Et peu importe le niveau de Nicole, le bouclier agira !

Dans version Xbox 360, les développeurs ont allégés ce pouvoir probablement pour le mode versus qui est en ligne.

Nicole bénéficie également du coup “Smiley Shower” qui agit de manière totalement aléatoire.

 

Serena Corsair Guardian HeroesSerena Corsair ne rejoint pas totalement votre équipe, si c n’est dans certains niveaux. Cependant, le personnage se débloque si vous finissez le jeu par le niveau 30.

Elle est considérée comme étant la favorite d’un nombre importants de joueurs. En effet Serena est une agile guerrière mais dispose de nombreux sorts magiques proches de ceux de Randy, à ceci prêt que l’élément de Serena est la glace. Combinant pour ainsi dire les deux atouts de Samuel et Randy, Serena devient vite un personnage incontournable.

Son coup Super Magic Fire Blaster est très similaire au Fire Beam de Randy.

Undead Hero Guardian HeroesUndead Hero est l’ancien propriétaire de la légendaire épée. Il apparait dès la fin du premier stage. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Undead est incapable de parer les coups ennemis, et pourtant, il est très difficile de l’atteindre en raison de ses coups qui deviennent un mur infranchissables.

Ce personnage est et sera toujours là pour épauler le joueur dans le mode aventure. Il est possible à distance de lui donner des instructions (protections, en retrait etc).

Il bénéficie d’une technique ultime, à savoir le Génocide Crush qui fait apparaitre une explosion et qui décime tous les personnages à l’écran. Une attaque qu’il faudra impérativement utiliser sur de nombreux boss.

Les personnages affronteront de nombreux ennemis, parmi les plus marquants :

Les ennemis

Kanon Guardian HeroesKanon, il dirige une armée qui porte son nom. C’est le magicien le plus puissant du jeu, bien que faible physiquement, il ne sera pas facile de l’atteindre en raison de ses nombreuses magies qui couvrent un important périmètre.

Il utilise en effet des magies de glaces et d’électricités. Un des pires fléaux est sa possibilité de voler dans les airs. Cependant cet possibilité disparaitra sur la version 360 pour régulariser le mode Versus. En effet dans la version Sega Saturn, les personnages pouvant voler pouvaient se rendre à des zones inaccessibles.

Ce magicien est probablement un des meilleurs boss du jeu, forte heureusement quand vous l’affronterez, vous serez sur du minimum 1 contre 2.

VALGAR REINHART Guardian HeroesValgar Reinhart est un des antagonistes principaux. Il est assez classe et doté d’une grande vitesse.  Dès le niveau 1, il est déjà sur le terrain pour rechercher l’épée légendaire.

Il deviendra très vite un ennemi régulier des héros. Bien qu’impétueux, il est hélas manipulé par Kanon et Zur. Valgar est un personnage très agréable à prendre en main, et ses combos sont très faciles à réaliser.

Il est possible d’ajuster la taille de ses “Graviton Thunder” ce qui peut facilement faire la différence dans le mode versus.

Bien qu’il ne soit un sbire, le scénario fera de lui l’un des derniers boss du jeu, et ce en gonflant quelque peu ses stats.

Zur Pa Iyah Guardian Heroes Zur Pa Iyah est un des commandants de l’armée de Kanon. Bien qu’il soit probablement de la même hiérarchie que Valgar, il en sait beaucoup plus que lui sur les secrets de Kanon. Il est l’archétype du personnage fourbe et lâche, il pourrait presque rappeler Kefka de Final Fantasy VI. Blague Zur Guardian Heroes

Notons que pour la version Xbox 360, la version Française affuble à Zur des propos très drôles et toujours dans l’anachronisme :

Le personnage interviendra régulièrement, il n’est pas spécialement dangereux si ce n’est qu’il envoie des fléchettes à répétitions. Bien entendu, il trouve toujours une manière pour fuir les batailles perdues.

En revanche, lorsque Zur fusionne avec  Valgar, devenant ainsi Super Zur, il devient l’un des pires boss du jeu puisqu’il est capable d’enchainer de terribles coups mortels. Il hérite en plus du meilleur laser du jeu (World Conquest Cannon).

Rajoutons à cela qu’il est doublé par Hiroyuki Yokoo qui donne vie à la fourberie du personnage.

Macho Goro Guardian HeroesMacho Goro est le leader des pirates.  Il est chargé de kidnapper la princesse Lucia, la sœur de Valgar. Il dispose de nombreux hommes de mains qui ne seront pas évident à vaincre.

Bien que Macho ne soit pas dans les antagonistes principaux, il dispose de technique redoutable, en tant que guerrier, il dispose du même Laser que Randy (Self-taught Hadouhou). Cependant les exécutions ne sont pas facile, Gambo son bras droit pallie à cela puisqu’il possède des coups similaires mais bien plus facile à réaliser.

Les pirates n’apparaissent que dans la toute première partie du jeu.

 G_Silver Guardian HeroesP Silver & G Silver est au début une des créations de Kanon. Après la mort de Kanon,  G Silver lui succédera en tant que chef de son empire. Ce robot possède des capacités très importantes en attaques. De même que la version G Silver est doté d’une magie bien plus importante que le premier modèle.

 

 

Great Earth Spirit Guardian HeroesITSGreat Earth Spirit et Sky Spirit sont les deux boss ultimes de Guardian Heroes. Ces deux grandes créatures sont les plus puissantes puisqu’elles sont capables de : voler, d’envoyer des laser, ou des explosions par les airs semblables à Undead Hero.

Il est évidemment assez difficiles de les vaincre sans y être bien préparés. Bien sûr il existe quelques astuces (le bouclier de Nicole ?) mais il faudra être bien préparé.

Là encore pour la version 360, quelques ajustement ont été effectués toujours pour le mode Versus.

A noter qu’il est possible d’affronter Sky Spirit sans que celui-ci ne se transforme via le stage 28 (si je ne dis pas de bêtise).

Le mode Versus

Contrairement ce que semblait dire le test de Playmag (oui ce test m’a marqué mais pas dans le bon sens), le mode versus se révèle innovant puisqu’il est jouable jusqu’à 6. Le mode reprend la formule du légendaire Yu Yu Hakusho sur Megadrive toujours de Treasure qui avait surpris de nombreux joueurs en raison de sa qualité. En effet, dès Yu Yu Hakusho qui inventa avant l’heure le Smash Mélée, il était possible de combattre jusqu’à 4 personnages, et constituer des équipes.

Multi Pad Sega Saturn
Le multipad de la Sega Saturn permettant de brancher 6 manettes. Indispensables pour le mode versus

Étant sur Sega Saturn, Treasure va plus loin en amenant les joueurs à jouer jusqu’à 6 via le multipad. Petit bémol avec le mode versus, Guardian Heroes est sorti bien avant la création de la RAM permettant de booster la mémoire de la console, principalement conçus pour les jeux Capcom et SNK. De ce fait, certains combats ne sont pas possibles à effectuer (mettre 6 Sky Spirit par exemple).

Malgré quelques restrictions techniques, le mode Versus est savoureux, tous les personnages du jeu sont présents, même les faiblards villageois. Évidemment, le jeu ne fait pas de miracle et des personnages standards comme les soldats ne deviennent pas surpuissants tout d’un coup une fois pris en main.

Il est cependant très agréable de manipuler des personnages tels que Valgar, les pirates, Kanon … Les décors mis à dispositions sont suffisamment nombreux.

Guardian Hereos 360 versusDans la version Xbox 360, cette fois ci le jeu est jouable jusqu’à 12 ! Ce qui n’est pas toujours évident pour s’y retrouver, déjà qu’à 6 c’était parfois compliqué.

Le mode versus permet également de se rendre compte de certains attributs des personnages, Gingirou est vraiment très efficace du fait qu’il soit multi-tâches. Même chose pour Serena.

Il y a quelques personnages abusés, bien entendu les Spirits … Et curieusement le garçon du village en raison de sa faible taille. Même constat avec le lapin de Randy.

Conclusion

Guardian Heroes est un jeu majeur pour moi, c’est probablement l’un de mes favoris et il fait parti de mon top 5 très facilement. Il cristallise cette merveilleuse époque de la 2D en reprenant de nombreux codes des animes de l’époque. Le jeu se paie le luxe de ne pas être linéaire et d’opter pour un coté Action RPG, ce qui rallonge considérablement la durée de vie.

Guardian Heroes combatLe caracter design n’est pas en reste, et les musiques de Nazo Suzuki sont entrainantes à souhait, mention spéciale à celle qui accompagne Valgar ! Aujourd’hui, même si la Sega Saturn n’a pas trouvé son public, Guardian Heroes demeure encore à ce jour un jeu culte et largement reconnu par les joueurs. La version Xbox 360 lui a permis de retrouver une seconde jeunesse.

J’ai pour ma part vécu des heures merveilleuses avec ce jeu, probablement un de mes meilleurs souvenirs de joueur. Grâce à ce jeu, j’ai pu montrer à des amis de l’époque que la Sega Saturn n’était pas une console obscure dénuées de jeux intéressants.

 

10/10

Les Plus :
– Le savoir faire de Treasure
– Choisir son niveau
– Que vous jouez seul ou non, vous ne serez jamais seul dans le mode histoire
– La magie du mode Versus
– Une  durée de vie éternelle

 

Les moins :

– Ca rame sur Sega Saturn !
– Certains personnages abusés dans le mode Versus
– Impossible de jouer à 4 en mode histoire

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*