La révolution Playstation

J’ai enfin pu obtenir le livre « La rĂ©volution de Playstation » qui Ă©tait en rupture de stocks depuis très longtemps. Ce livre m’intĂ©ressait depuis longtemps et ce pour l’affaire Nintendo/Sony. En effet, il y a eu une confrontation assez singulière entre ces deux gĂ©ants Japonais. Cette biographie du crĂ©ateur de la Playstation, Ken Kutaragi est importante sous plusieurs aspects, car le cĂ©lèbre ingĂ©nieur de Sony est d’abord humiliĂ© par la firme Nintendo avant de connaĂ®tre le succès qu’on lui connait.

La playstation Nintendo
Le prototype de la Playstation, s’il n’y avait pas eu la trahison de Nintendo.

Le livre dĂ©crit plutĂ´t bien la naissance de ce clash, en effet le projet Playstation pour Nintendo date de 1989, et si ce projet d’extension Ă  la Super Nintendo n’a pas pu voir le jour, c’est Ă  cause de Philips. Le livre ne le rĂ©vèle qu’Ă  moitiĂ©, mais il faut savoir qu’aux États Unis, la firme amĂ©ricaine avait dĂ©posĂ©e un brevet, Ă  partir du moment oĂą une technologie se reliait sur un tĂ©lĂ©viseur, alors il devait payer une part Ă  Philips, c’est aussi con que ça … Nintendo of America Ă  toujours repoussĂ© les attaques de Philips et a dĂ» pour calmer le jeu se rapprocher d’eux pour mettre en chantier la console CDI.

curiosidades-20-anos-playstation-one1Lors du CES de 1991 (ancien E3), Sony s’attendait Ă  ce que Nintendo rende public la « Playstation », mais le contrat fut annulĂ© et ils choisirent Philipps. Norio Olga, le prĂ©sident de Sony fut littĂ©ralement humiliĂ©. Ken Kutaragi  profita de la colère de son prĂ©sident pour appuyer son projet Playstation qui devra se faire seul, sans l’aide de Nintendo. En interne chez Sony, le projet « Playstation » n’Ă©tait pas du tout bien perçus par de nombreux employĂ©s … Il fallait oublier cette rancune envers Nintendo et continuer Ă  collaborer avec eux. Sans parler que si Sony devait perdre face Ă  un constructeur de jouets sur une console, mais oĂą qu’allait faire la sociĂ©tĂ© ? C’Ă©tait un pari très risquĂ©, et ce livre prend le temps d’expliquer ce contexte très dĂ©licat.

Finalement, Sony est allĂ© voir plusieurs Ă©diteurs, et pour entendre les problĂ©matiques avec Nintendo, demander des conseils … Car ils dĂ©butaient après tout Sony. Les Ă©diteurs ont bien pris cela, et si certains Ă©taient perplexe sur la 3D, c’est finalement le jeu « Virtua Fighter » de Sega  (ironiquement) qui mettra tous le monde d’accord selon la biographie, dingue !

Un excellent ouvrage pour comprendre la philosophie de la Playstation. Sony aurait pu tout aussi bien se trompĂ© Ă  l’instar de Nec et Hudson via la cĂ©lèbre (et culte) PC Engine. Finalement Ken Kutaragi a Ă©tĂ© brillant et Ă  portĂ© un coup dĂ©cisif Ă  Nintendo et Ă  Sega.

Seul ombre au tableau sur ce livre, c’est que la crĂ©ation de la puce sonore de la Super Famicom de Ken Kutaragi n’est absolument pas abordĂ©, dommage car il s’agissait de la première (et dernière donc) collaboration entre Sony et Nintendo.

Ce livre est trouvable via la boutique de Pix’N Love que je recommande naturellement. 🙂

entrer Questo

Soyez le premier Ă  commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Please copy the string iy45Vw to the field below: