La révolution Playstation

J’ai enfin pu obtenir le livre « La révolution de Playstation » qui était en rupture de stocks depuis très longtemps. Ce livre m’intéressait depuis longtemps et ce pour l’affaire Nintendo/Sony. En effet, il y a eu une confrontation assez singulière entre ces deux géants Japonais. Cette biographie du créateur de la Playstation, Ken Kutaragi est importante sous plusieurs aspects, car le célèbre ingénieur de Sony est d’abord humilié par la firme Nintendo avant de connaître le succès qu’on lui connait.

La playstation Nintendo
Le prototype de la Playstation, s’il n’y avait pas eu la trahison de Nintendo.

Le livre décrit plutôt bien la naissance de ce clash, en effet le projet Playstation pour Nintendo date de 1989, et si ce projet d’extension à la Super Nintendo n’a pas pu voir le jour, c’est à cause de Philips. Le livre ne le révèle qu’à moitié, mais il faut savoir qu’aux États Unis, la firme américaine avait déposée un brevet, à partir du moment où une technologie se reliait sur un téléviseur, alors il devait payer une part à Philips, c’est aussi con que ça … Nintendo of America à toujours repoussé les attaques de Philips et a dû pour calmer le jeu se rapprocher d’eux pour mettre en chantier la console CDI.

curiosidades-20-anos-playstation-one1Lors du CES de 1991 (ancien E3), Sony s’attendait à ce que Nintendo rende public la « Playstation », mais le contrat fut annulé et ils choisirent Philipps. Norio Olga, le président de Sony fut littéralement humilié. Ken Kutaragi  profita de la colère de son président pour appuyer son projet Playstation qui devra se faire seul, sans l’aide de Nintendo. En interne chez Sony, le projet « Playstation » n’était pas du tout bien perçus par de nombreux employés … Il fallait oublier cette rancune envers Nintendo et continuer à collaborer avec eux. Sans parler que si Sony devait perdre face à un constructeur de jouets sur une console, mais où qu’allait faire la société ? C’était un pari très risqué, et ce livre prend le temps d’expliquer ce contexte très délicat.

Finalement, Sony est allé voir plusieurs éditeurs, et pour entendre les problématiques avec Nintendo, demander des conseils … Car ils débutaient après tout Sony. Les éditeurs ont bien pris cela, et si certains étaient perplexe sur la 3D, c’est finalement le jeu « Virtua Fighter » de Sega  (ironiquement) qui mettra tous le monde d’accord selon la biographie, dingue !

Un excellent ouvrage pour comprendre la philosophie de la Playstation. Sony aurait pu tout aussi bien se trompé à l’instar de Nec et Hudson via la célèbre (et culte) PC Engine. Finalement Ken Kutaragi a été brillant et à porté un coup décisif à Nintendo et à Sega.

Seul ombre au tableau sur ce livre, c’est que la création de la puce sonore de la Super Famicom de Ken Kutaragi n’est absolument pas abordé, dommage car il s’agissait de la première (et dernière donc) collaboration entre Sony et Nintendo.

Ce livre est trouvable via la boutique de Pix’N Love que je recommande naturellement. 🙂

Be the first to comment

Laisser un commentaire