Spider-Man : La Saga du Clone

Bien sĂ»r apparaissait Ben Reilly, le clone de Peter entre-aperçu dans une courte histoire des annĂ©es 70 avec le Chacal (je n’ai jamais lu cette aventure Ă  mon grand regret). C’Ă©tait une façon pour Marvel de crĂ©er un nouveau Spiderman facilement identifiable car solitaire, sans femme, pas d’enfant … Tout le contraire de Peter Parker qui forgeait peu Ă  peu sa vie. HĂ©las les fans amĂ©ricains n’ont pas supportĂ© qu’on touche Peter ! Le scĂ©nario n’a donc sans cesse zigzaguĂ© en fonction de la demande des fans. Ben Reilly est restĂ© très longtemps comme Ă©tant « le clone de Peter » pour devenir le vrai et finalement Tadam ! C’Ă©tait bien un clone !

Ce qui Ă©tait fascinant c’est qu’en tant que faux « vrai Peter », il lorgnait souvent sur cette phrase « Tu m’as volĂ© 5 ans de ma vie « . Et sa colère Ă©tait très lĂ©gitime. On en vient Ă  sourire lorsque Peter Parker veut en dĂ©couvre avec Kraven qui l’a enterrĂ© pendant une semaine dans son joli jardin !

Bref la colère de Ben Reilly est comprĂ©hensible. Selon Semic et Marvel France, le personnage jouissait d’une grande popularitĂ© en France. En revanche, comme tous le monde s’en doute, ce n’Ă©tait pas du tout le cas aux USA. Scarlett Spider est une des raisons qui ont fait lâcher la sĂ©rie Spiderman pour de nombreux fans. Sa mort est savoureuse puisqu’elle fait presque Ă©cho avec celle de Gwen Stacy.

imagesLa sĂ©rie marquait le retour du Chacal. C’est dingue comme un personnage quasi insignifiant dans les annĂ©es 70 Ă©tait alors devenu l’un des pires adversaires du tisseur.

Je confesse que je dĂ©teste presque toutes les apparitions du Chacal (surtout les dernières). Celui ci prend un malin plaisir Ă  malmener les Spideys mais d’une grossièretĂ© lamentable. Il y avait un cotĂ© « Joker » mais faussement ratĂ© sur le personnage. On le voyait sans cesse en costume d’ailleurs qu’on se demandait mĂŞme s’il ne s’agissait pas de sa vĂ©ritable apparence.

On ignore si les scĂ©naristes savaient vraiment oĂą ils allaient. En revanche, la façon dont il poussait Peter Parker Ă  rejoindre son entreprise clonesque Ă©tait largement crĂ©dible. Mais très vite pour s’en dĂ©barrasser, il redevient le fou mĂ©galomane en complotant de dĂ©truire les non-clones pour de bon. Un scĂ©nario grotesque, presque tout autant que de le voir dĂ©barquer dans une salle de sport pour y Ă©pingler Flash.

D’ailleurs, plus on approchait de la fin du Chacal et plus les dessins devenaient atroces. Je crois que le comble reste sa mort. Jugez plutĂ´t :

Au secours !

J’ignore malheureusement quel est le tâcheron de cette page, car le chapitre dont elle est issue (Maximu Clonage : La fin du commencement) mentionne plusieurs dessinateurs : Robert Brown, Roy Surdine, Mark Bagley et Tom Lyle ! Cette fin brille en mĂ©diocritĂ©s.

Seul le charismatique Kaine Ă©chappa Ă  quelques remaniements et lorsqu’on lit la plus part des histoires centrĂ©es sur lui, tout ce tiens. Il est le clone ratĂ© de Peter, mais mĂŞme s’il se rĂ©vèle ĂŞtre un dangereux assassin, il risque sa vie pour protĂ©ger la vie de Parker ! Son rĂ´le d’avocat lors du jugement de Parker orchestrĂ© par Traveller en devient mĂŞme presque touchant !

Kaine tue OctopusEt puis Kaine, Ă©tait vĂ©ritablement au dessus de Ben et Peter en force pure ! RĂ©gulièrement on voit Spiderman se faire dĂ©foncer par un ennemi pour reprendre l’avantage quelques Ă©pisodes suivants. Avec Kaine, ce n’Ă©tait pas vraiment le cas et le bonhomme en imposait pas mal. Un tueur implacable causant la mort d’Octopus dans un premier temps (avant de le ressusciter rassurez vous) et d’un des fils du chasseur Kraven (lors de la rĂ©alisation de cet article, j’ai appris que ce protagoniste avait aussi survĂ©cu ). Toujours est-il que le dĂ©cès d’Octopus Ă©tait relativement inattendue, surtout pour un personnage aussi dangereux que lui. Bien sĂ»r, les Ă©pisodes prĂ©cĂ©dents nous mettaient sur la voie, puisqu’il sauva Spiderman, dĂ©couvrant ainsi sa vĂ©ritable identitĂ© (très mauvais ça sur la durĂ©e de vie d’un mĂ©chant). Octopus semblait avoir changĂ© pour devenir bien vaillant envers Peter. VoilĂ  quelques raisons de sa mort.

Il est triste de constater que Kaine tombe en disgrâce au sein des histoires Marvel des annĂ©es 90. D’abord en premier plan lors de la saga du clone, il disparaĂ®t via un jeu assez ridicule ou il Ă©tait tombĂ© amoureux d’une femme (!). Lorsque Ben Reilly meurt, il est supposĂ© partir Ă  la recherche de la fille de Parker … Pourtant selon wikipedia, des agents d’Osborn ce sont occupĂ©s de lui … Et voilĂ  tout. Apparemment il n’Ă©tait plus de l’ordre du jour de faire apparaĂ®tre le seul clone survivant de Peter. Un triste oublie pour ce personnage pourtant culte ! A l’Ă©poque, ça toujours Ă©tĂ© pour moi le grand absent dans la nuit du bouffon !

Soyez le premier Ă  commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*