Takarajima histoire d’une séquence perdue en VF

Attention le titre est trompeur, je ne parle que d’une seule scène et ce de l’épisode 1. Takarajima alias l’île au trésor, adapte le roman archi connu de Robert Louis Stevenson. La version Japonaise de cette œuvre est très importante dans mon cœur, il s’agit ni plus ni moins de mon premier dessin animé, ma première VHS lorsque j’avais 5 ans, c’est vous dire si ça date !

Editions-Takarajima

La version Héméra Vidéo ne comportait que les 3 premiers épisodes. Je me suis rendu compte que certains épisodes étaient tronqués, en effet l’édition voulant transformé ça en un « film », les séquences de début de chaque épisode furent supprimer. Je n’avais donc jamais vu la suite de la série, qu’est ce qui se passait après la mort de Pew ? Vous me direz, mais mon cher Sharnalk, il fallait lire le roman voyons ! Et j’étais un très mauvais lecteur à l’époque. C’est donc qu’en 2004 via la sortie du coffret collector que j’ai pu découvrir la suite de cette série … Vraiment je n’étais pas déçu de l’édition, et plutôt même content de découvrir qu’il y avait à ce point autant de différences entre la VO et la VF. Cela dit, Takarajima fait parti de ces séries dont je ne peux regarder en VO (et ce malgré la présence de Kayumi Iemasa dans le rôle du Dr Livesey) tant la VF est magique. Doublage réalisé par Canal Plus à l’époque, ce qui explique pourquoi on retrouve beaucoup de ces mêmes comédiens chez Bioman et X-or. Je retiendrais surtout le regretté Laurent Hilling (je parlais déjà de lui dans mon article sur le film Dracula, je suis incorrigible ^^; ). Malgré la version collector d’IDP en 2004, la série est censurée ! J’avais moi même noté cette coupe assez étrange lors de l’avant dernier épisode. Un groupe de fans sur Facebook avait révélé via des captures d’images ce qu’il se passait réellement.

Aujourd’hui sort enfin la série en Blu Ray. La qualité d’image est bluffante, c’est une très belle réussite. Je me sens privilégié de revoir cette série en HD alors qu’à coté, de séries, films n’ont pas le droit à ce traitement de faveur. Que du bonheur pour les yeux. Le livret révèle quelques croquis intéressants, mais le contenu est malgré tout moins intéressant que celui d’IDP (ah cette page résumant toutes les divergences avec le roman ^^).

Ah mais au fait pourquoi cet article ? Tout simplement qu’avec ma vieille VHS de Héméra Vidéo, je me suis aperçu que le prologue de l’épisode 1 n’était plus doublé en version Française. Pourquoi ? Apparemment, le passage doit être inaudible ou bien a tout simplement été perdu.

Il n’y a pas de dialogues incroyables hein ! Juste une curiosité parmi tant d’autres. Quoi qu’il en soit, le coffret est de qualité, et je ne peux qu’approuver ce comparatif très flatteur envers la version Blu Ray.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire